YAYA JAMMEH S’EST ENVOLÉ POUR LA CONAKRY : LE BABALY MANSAH SORT PAR LA GRANDE PORTE – PAR LISSA A.T BA

Jammeh, un enfant béni ! un inébranlable patriote, trahi et pourtant sauvé par sa spontanéité !

20 : 50 » – Le Falcon du président guinéen Alpha CONDÉ avec à bord son distingué passager s’apprête à décoller pour Conakry.

Tout de blanc vêtu, haranguant la foule de ses militants et fidèles, brandissant le Saint Coran, le ci-devant président de la République de Gambie a reçu pour une dernière fois les honneurs de la musique principale de l’Armée avant de monter à bord du jet privé, ce dans une émotion indescriptible.

Condé de la Guinée et Aziz de la Mauritanie de vrais amis !

yaya et condé

L’amitié, le parent pauvre de l’homme de nos jours. Le président Condé l’ a été jusqu’au bout, celui qui a « cultivé la patience pour l’ami en désarroi. Celui qui l’a accompagné jusqu’au bout de l’échelle de l’avion et …qui le mettra dans ses « bagages ». Il gardera le secret de la détresse de son ami Jammeh pour qui les va t’en guerre prédisaient le pire, le sort de Khadafi ou celui de GBagbo. Dieu en a décidé autrement : Yaya est parti… avec les honneurs de la République (images), le coeur gros, la mine altière toutefois. Dieu est Grand, Yaya n’est pas petit.

Le président Aziz bien que « hors cedeao » a ravi la palme de la paix aux incendiaires que composent la dite communauté qui semblaient plutôt souffler le chaud et le froid par moment et surtout ceux qui se prétendaient « amis » à Yaya Jammeh n’ont pas été empreints de patience. Mme Shirleaf Johnson et Buari avaient mieux à faire que de convaincre un ami têtu fusse t’il un président comme eux.

Il a tenu jusqu’au bout, His Excellency Sheikh Professor Alhaji Doctor Yahya Abdul-Azziz Jemus Junkung Jammeh Nasirul Deen Babili Mansa, n’a pas démérité dans son règne. Unanimement, les sénégalais qui allaient en Gambie se félicitaient de la discipline nationale quoique imposée de mains de … dictateur. N’était ce pas l’une des voies qui mène à l’émergence? Seulement lui, le babaly Mansah ne s’en cachait pas comme d’autres dictateurs encagoulés. Il a toutefois, subi dignement la traitrise, le complot, les menaces, et pourtant, il a gardé la tête haute… c’est incroyable, il est d’un sang froid Yaya, admirable !

Son calme et sa détermination étaient tels que les observateurs sur place se demandait s’il ne cachait pas quelque chose, genre arme de destruction massive, gaz, pouvoirs mystiques… il n’avait rien de tout cela, sauf une bénédiction divine qui l’a « couvert d’un manteau de dignité jusqu’à la fin! »

Vive l’ Afrique, Vive la Gambie, Vive la paix, Vive le Babaly Mansah Jammeh et ses vrais amis… Allah est Juge, son Prophète, le Meilleur des Hommes, cela Yaya l’a évoqué du début à la fin. Souhaitons à ce grand séné-gambien une retraite méritée et une nouvelle ère.

 

yaya départ yaya dpart   yaya jammeh kanilai yaya part

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.