• Non classé
  • 0

TURQUIE : PUTCH A ANTAKA ET A ISTAMBUL : UNE PARTIE DE L’ARMEE SE SOULEVE CONTRE LE PRESIDENT ERDOGAN

Dans la soirée du 15 juillet, un groupe de putschistes a pris les rênes du pouvoir en prenant le gouvernement turc totalement au dépourvu avec un déploiement massif de l’armée dans les rues de la capitale, qui a débouché sur de violents combats.

Personne n’aurait pu le prédire. Et pourtant, des chars, des avions, des hélicoptères et autres barrages militaires ont été déployés comme un seul homme par les putschistes dans les rues d’Ankara et d’Istanbul, le soir du 15 juillet.

Rapidement, les principales voies d’accès ont été bloquées, alors que les principaux points stratégiques du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan (agence de renseignement, parlement ou encore palais présidentiel) étaient pris d’assaut par les forces de l’opposition. Selon certains témoignages non-vérifiés, le chef de l’Etat aurait quitté le pays.

Après avoir pris en otage le chef de l’Etat-major officiel, l’armée putschiste a annoncé avoir pris le pouvoir et a déclaré la loi martiale, remplaçant de facto les forces gouvernementales dans la tâche du maintien de l’ordre.

Prenant d’assaut les salles de rédaction des principales chaînes de télévision publiques et coupant l’accès aux réseaux sociaux dans tout le pays, les militaires ont qualifié Erdogan de traître et annoncé qu’une nouvelle constitution était en cours de préparation.

 

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.