SODAV : GUÉGUERRE NGONÉ NDOUR/BOUNA MANEL FALL

  • ngoné ndour
  • ngoné ndour

Ngoné Ndour charge Bouna Manel Fall

Ngoné Ndour, présidente du Conseil d’administration de la Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav) a trainé dans la boue Bouna Manel Fall, jusque-là Directeur général de la boîte. Dans la demande d’explication qu’elle a adressée au nom du Conseil d’administration au Directeur général de la Sodav, la sœur de Youssou Ndour a chargé Bouna Manel Fall. Des dépenses sans aucune autorisation sur le transport, le téléphone, le carburant…

Ngoné Ndour n’a pas été tendre avec Bouna Manel Fall. La Pca de la Sodav a, dans une demande d’explication envoyée le 6 février dernier, listé des dépenses effectuées par Bouna Manel Fall sans l’autorisation du Conseil qu’elle dirige.

Un téléphone à 420.000 F, des factures téléphoniques mensuelles de 140.000 sans justificatif…

Ngoné Ndour a commencé par demander des comptes sur 200.000 francs utilisés par Bouna Manel Fall pour une mission en Afrique du Sud, alors que le Conseil n’est même pas informé de ce voyage. Autre reproche, 849.800 francs ont été dépensés pour la location à «Mass Location» d’un véhicule pendant 15 jours sans prendre l’attache du Conseil. Pour ses appels téléphoniques, Ngoné Ndour demande à Bouna Manel Fall des explications sur la somme de 140.000 francs payée mensuellement par chèque sans qu’aucune facture n’ait été présentée. Il y a aussi 420.000 francs utilisés pour l’achat d’un téléphone portable sans autorisation du Conseil d’administration. Sans oublier la somme de 515.321 francs dépensée pour des frais médicaux que le Conseil veut éclaircir.

Ngoné Ndour indésirable à la Sodav

Les acteurs de l’industrie musicale du Sénégal réclament le départ de Ngoné Ndour, présidente du Conseil d’administration de la Société du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav) pour « incompétence ». C’était au cours d’un meeting, ce mercredi.

Ces râleurs  s’opposent aussi au licenciement abusif du Dg de ladite société et réclament le paiement de leurs droits issus du Fesman. A les en croire, leur présidente «Ngoné Ndour n’a rien fait dans la culture, et elle ne représente rien pour pouvoir diriger la Sodav». Pour Mme Ndour, sur la Rfm, « l’heure est au travail et non à la polémique qui ne mène à rien ».

Le 12 janvier dernier, les membres de l’Association des acteurs de l’industrie musicale (AIM), en brassards rouges, avaient exigé le paiement sans délai des redevances des artistes-musiciens et de tous les ayants droit et dénoncent les prix exorbitants payés au Grand-théâtre.

La productrice de musique Ngoné Ndour a été élue, en octobre dernier, présidente du Conseil d’administration de la Société du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav), à l’issue d’un vote qui s’est déroulé à la Direction du Patrimoine culturel.

 

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.