POURQUOI LE SECRETAIRE D ETAT A LA COMMUNICATION. YAKHAM MBAYE, A MIS EN DEMEURE LA 2STV ET MENACE DE LUI RETIRER SA LICENCE

  • yakhambaye-dpg1

À Cause D’une Déclaration De Tounkara Au « Grand Rendez-vous » : Yakhame Mbaye Met En Demeure La 2stv Et Menace De Retirer Sa Licence

Le Ministre, Secrétaire d’Etat à la Communication Yakham Mbaye a adressé une mise en demeure au Pdg de la 2Stv suite à l’émission du 20 janvier 2017 «Le Grand Rendez-vous» de la chaîne 2Stv. Et pour cause, le célébre chroniqueur de la télévision Mamadou Sy Tounkara a fait l’apologie de la lutte armée en Mauritanie sur le plateau de l’émission « Le Grand Rendez-Vous ».

Selon le ministre ces propos sont inqualifiables et irresponsables en ce sens qu’ils violent gravement le cadre légal et réglementaire, voire conventionnel de l’exploitation d’un service audiovisuel qui se fonde sur une convention signée avec le Ministère de la Communication.

Aussi, ajoute-il, les dires de Mamadou Sy Tounkara sont de nature à compromettre la paix sociale et la stabilité de nos relations avec nos partenaires extérieurs, plus particulièrement nos voisins.

Pour tout cela, le Secrétaire d’Etat à la Communication a tenu à indiquer au Pdg de la 2Stv qu’en cas de récidive, l’Etat prendra toutes ses responsabilités en procédant notamment au retrait de la licence d’exploitation.

Le journaliste sénégalais Mamadou Sy Tounkara avait il y’a quelques jours accusé le gouvernement du Sénégal de défendre la Mauritanie sur la question de l’esclavage. L’animateur de « Séenegal Ca Kanam » avait ajouté que lui préférait défendre les esclaves.

Vendredi dernier, un communiqué du gouvernement avait dénoncé « des propos diffamatoires, violents et séditieux, encourageant la lutte armée des noirs en Mauritanie, contre le gouvernement et le peuple frère » de ce pays. Le communiqué faisant allusion aux propos de Tounkara sur la question de l’esclavage en Mauritanie.

Le journaliste avait alors réagi en ces termes: « Contrairement à ce que dit votre communiqué, les problèmes de racisme et de ségrégation en Mauritanie concernent directement le Sénégal car des milliers de nos compatriotes y vivent et en font les frais tous les jours et c’est bien au Sénégal que 70.000 Mauritaniens avaient été déportés en 1989. Leur crime ? Avoir la peau noire ».

Mamadou Tounkara avait ajouté que « la Mauritanie doit veiller de toute urgence à ce que la nouvelle loi réprimant l’esclavage soit appliquée, effectivement et pleinement », ou encore « Cette pratique abominable n’a pas sa place au 21è siècle ».

Jotay.net

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.