SCRUTIN DES LÉGISLATIVES : Y’EN à MARRE VA PORTER PLAINTE CONTRE L’ETAT DU SÉNÉGAL

Le mouvement y’en à marre et plusieurs autres organisations citoyennes (Raddho et Amnesty) ont pris la ferme volonté d’engager une plainte contre l’Etat du Sénégal auprès de la Cour de justice de la CEDEAO. Une plainte qui fait suite aux nombreuses failles constatées dans l’organisation du scrutin du 30 juillet dernier.

En effet, selon le communiqué, pendant tout le processus des élections législatives du 30 juillet 2017, les citoyens sénégalais ont dénoncé la faillite de l’Etat du Sénégal dans sa mission de leur assurer le DROIT constitutionnel de vote, en leur garantissant l’obtention dans les délais de cartes d’identité biométriques.

Malheureusement, près d’un million de citoyens se sont vu privés du DROIT de vote, soit pour non émission de leur carte d’identité, soit pour omission de leurs noms sur les listes. Ceci, malgré toutes les interpellations faites à l’autorité pour la prise de mesures fortes. Aucune excuse ni explication valable pouvant permettre de situer les responsabilités, n’ont été fournis par l’Etat. Ce qui motive l’idée d’aller porter plainte contre l’Etat pour manquements.

Cette action sera lancée lors d’une conférence de presse prévue le jeudi 17 août 2017.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.