• Non classé
  • 0

Scènes de guerre à Marseille, un Anglais entre la vie et la mort… 35 blessés pris en charge dans les hôpitaux…

EURO 2016. Les violences qui ont émaillé l’après-midi à Marseille se poursuivaient dans la nuit de samedi à dimanche…

Scènes de guerilla urbaine à Marseille en marge du match Angleterre-Russie ce samedi. Les violences commencées dans l’après-Midi se poursuivent à Marseille après la fin du match Angleterre-Russie. 20 Minutes continue à vous informer avec sa journaliste sur place.

Des affrontements en amont du match à risque Angleterre-Russie ont fait une trentaine de blessés, dont un supporter anglais se trouvant entre la vie et mort.

Un nouveau seuil dans la violence a été franchi, samedi, lors d’affrontements entre supporters à Marseille, en marge du match Angleterre-Russie au Stade Vélodrome. De violents heurts ont éclaté dans l’après-midi : supporters ensanglantés, frappés au sol par d’autres à coups de pieds, chaises de bars qui volent… D’après un bilan de la préfecture des Bouches-du-Rhône samedi soir, 31 blessés sont à déplorer, dont trois graves et un Anglais en état d’urgence absolue. Dans la soirée, la situation était toujours très tendue avec de nouvelles – mais brèves – altercations à l’issue de la rencontre, au Stade Vélodrome.

Les infos à retenir

  • Supporters russes, anglais et français se sont violemment affrontés
  • Une trentaine de blessés sont à déplorer, dont trois graves et un Anglais entre la vie et la mort
  • Six individus ont été interpellés
  • Des échauffourées ont eu lieu à l’issue du match, au Stade Vélodrome

Un supporter anglais entre la vie et la mort.  Samedi soir, le nouveau bilan de la préfecture faisait état de 31 personnes blessées et prises en charge suite aux violences de l’après-midi, après un premier bilan de cinq blessés en début de soirée. Parmi ces blessés, un supporter Anglais se trouve encore dans un état d’urgence absolue.

D’après nos informations, cet Anglais ayant fait un arrêt cardio-vasculaire a été transporté par les marins-pompiers du Vieux-Port jusqu’à l’hôpital de la Timone. Selon une source policière citée par l’AFP, il aurait reçu vers 17h30 « des coups de barre de fer, vraisemblablement à la tête ». Un CRS a tenté de le ranimer sur place, avant qu’il ne soit évacué.

Impressionnant mouvement de foule au Vélodrome. Dans la soirée, à la fin du match Angleterre-Russie (1-1), de brèves altercations ont éclaté entre supporters. Alors que les joueurs sortaient du terrain, après le coup de sifflet final, il y a eu quelques empoignades, quelques projectiles lancés et des bousculades dans les travées. Toutefois, rien de comparable aux accrochages ayant eu lieu plus tôt dans l’après-midi, sur le Vieux-Port.

Six interpellations. Ces heurts se sont en effet révélés beaucoup plus violents. Vers 16 heures dans ce quartier marseillais où étaient réunies plusieurs centaines de personnes, des rixes ont éclaté entre supporters anglais, russes et français, selon le préfet de police Laurent Nunez. La bagarre la plus importante en a réuni quelque 500 – 300 d’un côté, 200 de l’autre – dans une rue perpendiculaire au Vieux-port.

Les CRS ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les petits groupes d’assaillants, dont certains jetaient notamment des canettes de bière vides et des chaises. Six personnes ont été interpellées. « Il n’y a pas de constat d’échec dans la mesure où l’intervention rapide et efficace des forces de l’ordre a permis de circonscrire les incidents », a estimé dans la soirée le commissaire Antoine Boutonnet, chargé de la lutte contre les hooligans en France.

3h14: Ce live est à présent terminé, merci de l’avoir suivi. On vous donne rendez-vous ce dimanche matin pour la suite des événements à Marseille.

2h39: Il y a toujours du monde dehors, mais l’atmosphère s’est nettement détendue

blessé toubab bléssé toubabmarseille

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.