SANEEX ET SES ACOLYTES SE MUENT ILS EN BOUFFONS DU PRÉSIDENT ? -VIDEO- PAR LISSA A.T. BA

Lors de l’université républicaine (qu’est ce qu’on y apprend d’ailleurs à part la guerre des postes?), le talentueux saneex et son équipe restreinte composée de ses acolytes (le terme n’est pas hasardeux) cheikhouna ou cheikh omar et de cheikhou ndiaye alias jojo se sont illustrés comme de hauts flatteurs de sa haute majesté, le Président Macky Sall.

En effet, durant le sketch (voir vidéo) qu’ils ont gratifié le public, aucun doute n’est permis lorsque l’on suit ces nouveaux laudateurs tresser des lauriers au gosse (comme sanexx surnommait Macky).

Ces talents vont malheureusement devenir des dames de compagnie du Président Sall comme le sont devenus des plumes (journalistes) jadis talentueuses.

A entendre Saneex, tout marche comme sur des roulettes dans ce pays. Le successeur de Wade est béni lui qui est « poursuivi » par les bienfaits et la générosité de dame nature avec l’avènement du pétrole, du gaz, du zircon etc alors qu’ils semblaient « fuir » ses prédecesseurs.

Pour le flatteur bouffon, les femmes ne vont plus accoucher avec des charrettes, toutes les ambulances sont médicalisées, les jeunes sont « happy », les ménagères dans la béatitude, avoir de l’argent n’est plus un problème, etc… Toutefois, il faut savoir reconnaître les talents du président actuel pour ne pas être en reste de tout cela.

Lors de la référendum en mars 2015, un tel scénario s’était produit. Seulement, plus insidieux. Un scénario de propagande pour le président Sall et son parti l’ APR dans un publi reportage à caractère publicitaire pour le vote du OUI.

Aujourd’hui, point de subtilité, saneex & co, s’affichent et assène un « tay mako ress1 » aux cojeristes excités. C’est d’un ridicule exaspérant pour ces talents qui n’ont pas à se branler autrement que pour l’art, leur métier.

C’est abject ; un cas de contre exemple pour les jeunes. Si le noyau dur du « soleil levant » connaît de meilleurs jours depuis leur recrutement au GFM de Youssou NDour, et s’ils ne traversent plus les écueils, ils le doivent aussi à leur public, les sénégalais, qui les plébiscitent jusque là.

Ces mêmes sénégalais ne sont pas d’avis que l’émergence soit probable – vu le contexte de dilapidation des ressources actuelles – et crient à la propagande infecte en faveur d’un président qui nous enfonce davantage.

Les merveilles extraites ou à extraire de la nature sont déjà dilapidées, le copinage et la gestion clanique est une réalité. Les pénuries d’eau et les délestages se vivent quotidiennement. L’arrogance des gouvernants exacerbe, leur chef menace et divise les noyaux durs des plus farouches opposants, le chômage est criard, les jeunes et les femmes dans le désarroi total. Les populations dans l’insécurité font face aux agressions et à la criminalité. Les plus désespérés se risquent encore aux pirogues de la mort avec la traversée pour l’eldorado européen… et surtout nous restons parmi les 25 les plus pauvres du monde.

Le new laudateur, bouffon du roi, saneex s’est aussi bien défoulé sur l’opposition pour laquelle l’allusion est claire : ce ne sont que des jaloux, ils n’ont qu à s’aligner derrière le Chef de l’Etat et surtout… la ferme ! semble t’il recommander.

Les sénégalais prennent acte. Les stars peuvent être engagés mais ne peuvent tourner leur public en bourrique. L’occasion est elle trop bonne pour saneex & co de se faire une place avant le soleil crépuscule ?

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.