• Non classé
  • 0

Aissatou SY «SAMIRA MASSAGE» à la barre du tribunal «Nous faisons un massage accompagné de caresses des parties intimes jusqu’à …»

La mise en cause, Aïssatou Sy, a comparu devant le juge des flagrants délits, hier. En effet, elle se livrait dans une activité de massage et de bien-être. Seulement ne s’est-elle pas limitée juste à cette pratique. De temps en temps, cette dernière s’offrait à des clients alors qu’elle ne possédait pas de carnet de santé. C’est ainsi qu’elle a été attraite à la barre, jugée et condamnée à 15 jours de prison ferme.

De l’enquête préliminaire à la barre, la Directrice de Samira Massage, en l’occurrence Aïssatou Sy, a avoué les faits qui lui sont reprochés. En aucun cas, elle ne s’est dédite.
Hier, date à laquelle elle a comparu devant le juge du tribunal des flagrants délits, la mise en cause a répondu avec clarté et tranquillité aux questions du juge. «En effet, je reconnais les faits pour lesquels je suis prévenue. Il yadecela6ansquej’aiouvertun cabinet de massage et de bien-être, sis à Sacré-Cœur. J’ai fait appel à des connaissances pour les formalités comme le NINEA et le registre de commerce. Nous faisons un massage relaxant, tonifiant et doux, c’est-à-dire augmenter l’intensité du plaisir. Egalement un massage accompagné de caresses des parties intimes jusqu’à l’éjaculation», a-t-elle détaillé. Selon elle, le tout se fait avec un baume constitué de menthe.
Mieux, «Samira Massage» offre des services de massage intégral ou américain avec des conjonctions sexuelles, communément appelé massage plus. La facturation varie selon le type de massage, allant de 15 000 à 25 000 F CFA.
Dans la nuit du 17 au 18 avril, la police a effectué une descente pendant laquelle ils ont trouvé des préservatifs sur place et déjà utilisés. D’après Aïssatou Sy, ces préservatifs appartenaient à un client avec qui elle a entretenu des rapports sexuels. «J’ai toujours gardé des préservatifs dans le salon. Mais j’avais satisfait un client qui n’arrêtait pas de me harceler. Il voulait vaille que vaille que je lui fasse un massage pour enfin coucher avec lui. C’est ce que j’ai fait d’ailleurs. Il était venu avec 3 pré- servatifs mais on a utilisé qu’un seul. C’est dans ces circonstances que la police nous a trouvés lors de sa descente.»
Selon les policiers, le préservatif est fraichement utilisé par la Directrice du salon et son client. Au moment de son réquisitoire, le représentant du ministère public a estimé que les faits sont constants. Par ailleurs, il a tenu à rappeler à la prévenue de la gravité de l’infraction commise. Bien vrai que la prostitution n’est pas chose interdite, néanmoins il y’a des normes comme le carnet de santé. A cet effet, il a requis 6
mois dont 3 de prison ferme. L’avocat de la défense a reconnu les erreurs de sa cliente. Par conséquent, il a plaidé pour une application bienveillante de la loi à l’égard de sa cliente. Le juge l’a finalement condamné à une peine de 15 jours ferme pour défaut de carnet sanitaire.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.