• Non classé
  • 0

Le Sall dialogue cancérise la fragilité de l’opposition sénégalaise : l’exemple du PS et du PDS – par Lissa AT BA

Le fameux 28 mai, bébé de Macky aura fait ressurgir toutes les plaies encore sanglantes de la bataille référendaire au sein des partis politiques. 

Le Parti Socialiste, allié du pouvoir, en a beaucoup souffert. En effet, le PS a connu une profonde scission et une réelle bagarre physique et politique en son sein, dès lors que le mythique Khalifa Sall, maire de Dakar, a appelé au NON malgré le OUI de son secrétaire général.

Le PS est le plus atteint des manoeuvres séparatistes du pouvoir

Khalifa est l’espoir de tout le PS qui n’adhère point à la posture de leur secrétaire général. La position de Tanor qui livre le vieux parti,  poings et mains liés à l’ APR, ne plaît pas aux braves socialistes, des militants combatifs de la première heure, fiers et indépendants.

Barthélémy Diaz l’a souligné dans le meeting de ce même samedi ; une contre manifestation au dialogue du Palais de la République. Devant 19 coordinations PS de Dakar, il a exprimé son désaccord total comme quoi le PS n’est pas un parti « suiveur », et qu’ils doivent prendre leur responsabilité. Aïssata Tall elle, s’est positionnée clairement en se déclarant candidate à la présidentielle dès après le référendum.

Avec ce dialogue donc, Macky Sall a dressé les élus socialistes de la capitale contre le secrétaire général du Ps. L’ancien responsable des jeunesses socialistes qui considère ce dialogue comme une diversion, affirme que Macky Sall ne sait plus quoi faire. «Le dialogue national de Macky Sall ne nous intéresse pas parce que lors du référendum il n’en a fait qu’à sa tête. Donc ce dialogue est pour l’opposition. Macky Sall doit dialoguer avec l’opposition, on ne dialogue pas avec ses alliés», dit encore Barthélémy Dias.

Actuellement, le Ps est profondément déchiré entre pro et anti Benno Bokk Yaakaar. Les premiers favorables à Ousmane Tanor Dieng sont pour la poursuite du compagnonnage avec le parti présidentiel, alors que les seconds, partisans du maire de Dakar, Khalifa Sall, jugent contreproductive et réclament la fin de cette alliance.

Le PDS naguère uni, commence à se fissurer à cause de ce dialogue

A l’instar du PS, ce dialogue a également scindé le PDS, un parti jusque-là uni dans sa détermination à en découdre avec le pouvoir. D’ailleurs, vendredi dernier, la réunion du comité directeur qui a pris la décision de répondre favorablement à cet appel, s’est terminé en queue de poisson.

En effet, des responsables libéraux et pas des moindres parmi lesquels  Farba Senghor, Fabouly Gaye ont boudé la rencontre. Secrétaire général adjoint de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) Fabouly Gaye dénonce la position de son parti: «Ce n’est pas la question du nombre qui doit prévaloir parce qu’il y a des questions qui devraient être débattues.

Nous devrions rester et discuter jusqu’à 4 heures du matin pour avoir une position nette et tranchée sur la question. Mais, venir et en moins de 30 minutes, donner la position du parti, ce n’est pas sérieux», dit-il, jugeant «déplorable» le manque de débats.

Le rewmi se démarque et avertit les sénégalais

Il ne restait plus que le REWMI pour que Macky ait la totale. Mais le chef de file de ce parti est hautement averti. Chat échaudé… qu’il est, il ne fait pas confiance à la sincérité de ce dialogue et méprise les composants, acteurs et objet de ce théâtre qui ne distrait que ceux qui ne sont pas avertis par la capacité de deals des deux principaux acteurs du dialogue : Wade père et Macky! Ils l’ont déjà assez aspergé du liquide qui l’a si anéanti politiquement et a failli l’amener à la retraite anticipée.

Pour l’instant et dans un futur proche, ce fameux 28 mai ne profitera qu’à l’initiateur ; tout opposant qui y participera se mettra inéluctablement à dos le peuple qui n’entend pas être l’agneau de sacrifice des deals politiciens.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.