• Non classé
  • 0

PS : CA VA CHAUFFER SAMEDI – NET ENQUETE SUR LE « COMMANDO DE KHALIFA SALL » – PAR LISSA A.T. BA

Meeting socialiste de feu samedi: Jonction entre Aissata Tall, Khalifa Sall, Barthélémy Dias et Bamba Fall a titré DakarMatin…

Samedi prochain, la rue 25 angle centenaire va être le lieu de convergence de tous les socialistes déçus par Ousmane Tanor Dieng et sa clique. Bamba Fall et la deuxième coordination vont en effet abriter le meeting de remobilisation de l’Union départementale de Dakar.

Sous le thème provocateur : « Pour un Parti socialiste des valeurs », le meeting avait été interdit samedi dernier avant d’être reprogrammé samedi prochain. Le meeting présidé par Khalifa Sall, aura comme marraine Me Aïssata Tall Sall, l’un des plus grands contempteurs de Ousmane Tanor Dieng. Et l’un des plus farouches opposants au régime de Macky Sall. C’est dire que la rencontre de samedi ne va pas seulement servir à mobiliser les socialistes. Des bombes seront lâchées sur la tête de Macky Sall et de Ousmane Tanor Dieng selon dakarmatin toujours.

LE COMMANDO POUR LE PARTI SOCIALISTE OPPOSANT

Avec un Khalifa Sall que le régime combat farouchement, un Barthélémy Dias attaqué de toutes parts et un Bamba Fall défié, sûr que le feu sortira de partout…

AISSATALLS kalifa barth bamba idrissa diallo tanormack

Le maire de Dakar a franchi un palier. Las d’avaler des couleuvres, Khalifa Sall a fini par sortir de son mutisme, après la convocation tous azimuts de jeunes socialistes qui lui sont favorables. Les violences survenues lors du Bureau politique du 5 mars 2016 ont entraîné une plainte du Parti socialiste (Ps), ayant conduit à la convocation de jeunes responsables socialistes. Mais, Khalifa Sall est convaincu que c’est sa personne qui est visée. Il se rebiffe. « Si on veut chercher un responsable, on n’a qu’à m’appeler. Ces jeunes qui sont traqués se réclament tous de moi ou sont proche de moi. Intimider et mettre la pression est futile », a-t-il dénoncé. Khalifa Sall peut compter, dans son duel à mort avec Ousmane Tanor Dieng, sur des soutiens de grand calibre. Depuis le Bureau politique du 5 mars, le maire de Dakar et certains de ses alliés n’ont plus pris part aux rencontres de la formation socialiste. Le fossé se creuse et Khalifa Sall est plus précis dans sa stratégie politique. Il a voté « Non » au Référendum, boycotté le Dialogue national et au moment où il se tenait au Palais, déclarait un meeting : « L’heure est venue pour le Ps de conquérir le pouvoir et de l’exercer ». Le Maire de Dakar compte un grand nombre de soutiens, dont certains se sont affichés publiquement.

Bamba Fall, le fantassin

Il ne mâche pas ses mots, quand il s’agit de dénoncer les « mauvaises pratiques » du Secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng. Bamba Fall a « brulé » Ousmane Tanor Dieng, lors de l’émission « Yoow Wi », sur la Rfm, avant-hier jeudi. « Ousmane Tanor Dieng a juste besoin de l’appareil Ps pour négocier des postes », a-t-il pesté. Dans le combat à distance qui oppose Tanor à Khalifa Sall, le maire de la Médina a manifesté son soutien au maire de Dakar. Pour la prochaine élection présidentielle, il a porté son choix sur Khalifa Sall et aussi voté « Non » au dernier référendum, prenant le contrepied de la décision officielle du parti. Il a aussi annoncé sa démission du Bureau politique du (Ps) par « solidarité » aux militants socialistes convoqués, à la police, sur plainte du parti, pour les événements du 5 mar 2016.

Barthélémy Dias, l’incompris

Il a tout donné à Ousmane Tanor Dieng qui, semble-t-il, lui a, en retour, tout rendu. Barthélémy Dias a servi avec loyauté, son Secrétaire général, dans les moments cruciaux, mais sur l’avenir du parti, ils ne partagent pas la même vision. Un des grands artisans de la « révolution » du 23 juin 2011. Barthélémy Dias continue son combat, suivant « des principes », aux côtés de Khalifa Sall. C’est un insoumis. « Ousmane Tanor Dieng est le Secrétaire général du Ps, mais il n’est pas le Ps », a-t-il lancé. Le député de Mermoz Sacré-Cœur soutient Khalifa Sall avec qui, il partage la région de Dakar. « Je peux vous garantir que je ne le lâcherai pas mon camarade Khalifa Sall, parce que je ne lâcherai pas Dakar », a-t-il juré. Dias-fils refuse que son parti soit sacrifié, sur l’autel d’une coalition « malsaine qui n’existe que de nom ». Il avait contre la décision du Ps, appelé à voter « Non » au dernier référendum. Sur la candidature du Ps à la prochaine Présidentielle, il a apporté son soutien à Khalifa Sall pour le compte de Dakar. « Les choses bougeront, parce que l’objectif et le rôle du Ps, c’est la reconquête du pouvoir et non de faire de la consultance ou de soutenir qui que ce soit », a-t-il juré, reconnaissant des ambitions présidentielles au secrétaire national de la Vie politique du Ps. Pour lui, il est « possible, envisageable » que Taxawu Senegal soit la prochaine bannière de Khalifa Sall et Cie de Taxawu Dakar, aux Législatives et à la Présidentielle.

Idrissa Diallo, l’anti-Tanor

Le député a rarement été tendre avec son secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng. Le maire de Dalifort a toujours manifesté son soutien indéfectible à Khalifa Sall. Dans ce combat, Idrissa SDiallo n’y va pas de main morte. « Tout ce que Macky Sall dit, Tanor Dieng le répète. Tanor Dieng complote contre les intérêts du Ps. Il est faible, manque de charisme et n’est pas aimé des Sénégalais. La logique voudrait qu’il parte, s’efface, s’éclipse », déclare partout et toujours Idrissa Diallo.

Moussa Bocar Thiam : «C’est un meeting individuel»

Sur la responsabilité de cette coïncidence entre le Bureau politique et le meeting de la 2ème coordination de la Médina, l’état-major du Ps pointe du doigt le maire de Dakar et ses hommes. Selon le porte-parole adjoint du parti, ce Bureau politique du 30 juillet «était programmé depuis longtemps». «Au Parti socialiste, on a un agenda qu’on suit. Cela fait longtemps que nous avons fixé cette date», précise Me Moussa Bocar Thiam qui dégage la responsabilité du parti sur la manifestation de la Médina. «Le Ps n’est pas convié à ce meeting. C’est un meeting individuel», souligne-t-il. En revanche, nos tentatives de joindre les proches de Khalifa Sall, à savoir Bamba Fall et Barthélemy Dias, sont restées vaines.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.