PETROLE DU SENEGAL : BRAS DE FER ENTRE LES USA ET L’ AUSTRALIE

  • gaz-et-petrol-gis
  • gaz-et-petrol-gis

Le Premier ministre, Mahammad Dionne, avait demandé aux parties de trouver une solution à l’amiable. Visiblement, il n’a pas été écouté. L’opérateur australien FAR Limited conteste la cession à son compatriote Woodside Energy de 35% des parts de l’américain ConocoPhilips dans les permis d’exploration pétrolière Rufisque offshore, Sangomar offshore et Sangomar offshore profond.

Wooside a annoncé la nouvelle lundi dernier à la bourse de Sidney. Précisant que le prix de cession est de 350 millions de dollars (plus de 200 milliards de franc CFA) auxquels vont s’ajouter 90 millions de dollars (plus de 50 milliards de francs CFA) d’ajustements complémentaires.

L’opération avait été annoncée au mois de juillet dernier. Elle avait provoqué un rejet de FAR Limited, qui détient 15% des permis en question. Cet opérateur revendiquant un droit de préemption sur les parts de ConocoPhilips.

FAR souligne dans la foulée que Dakar n’a pas encore, conformément aux termes du contrat liant le Sénégal aux opérateurs pétroliers, donné son accord pour la finalisation de la vente.

Enjeu de ce bras de fer : 2,7 milliards de barils, représentant le potentiel de ce projet pétrolier dont Cairn Energy (40%) est l’actionnaire principal.

(Source : Jeune Afrique)

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.