NDONGO NDIAYE-APR : CEUX QUI RESTENT AU PDS PERDENT LEUR TEMPS… »

  • VALIDATION DE LA CANDIDATURE D'ABDOULAYE WADE AU SÉNÉGAL
    Le Conseil constitutionnel sénégalais a confirmé lundi sa décision d'autoriser le président sortant Abdoulaye Wade à briguer un troisième mandat à la tête du pays lors de la présidentielle du 26 février. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

« Le PDS n’existe plus… »

Le conseiller du Président de la République, Ndongo Ndiaye, par ailleurs membre fondateur de l’APR, a saisi hier la balle au rebond pour asséner ses quatre vérités aux pourfendeurs du régime, en l’occurrence des libéraux. Pour l’ancien international sénégalais de basket, ceux qui restent encore dans le PDS perdent leur temps car ce parti n’existe plus et que l’avenir c’est avec son mentor Macky Sall.

« Wade n’a rien fait à Touba … »

A en croire Ndongo Ndiaye, responsable Apériste dans le département de Mbacké : « nous sommes dans un département complètement ancré dans le PDS avec lequel il avait signé un pacte d’amitié et de partenariat. Mais les gens sont en train de tourner cette page. C’est fini, le PDS n’existe plus, Me Wade ne plus et ne fait plus rêver. » Pour l’intérêt du département, le responsable apriste demande à ses frères de tourner la page du PDS. « Les gens du département de Mbacké doivent arrêter d’aller toujours le sens contraire quand il s’agit de l’intérêt national. Ce n’est pas bon pour le département et les chefs religieux. Il faut qu’ils soient au rythme du Sénégal », a-t-il conseillé. Cette forte affection des populations de Mbacké au PDS, d’aucuns l’assimilent aux réalisations de Me Wade. Faux rétorque Ndongo Ndiaye qui liste les réalisations du président Macky Sall. « Abdoulaye Wade n’a rien fait à Touba. Macky Sall, en moins de 5 ans, a fait 10 fois que le président Abdoulaye Wade : L’autoroute ila Touba, les forages et projets de modernisation de la cité, l’hôpital a été transformé à un niveau 1 et les bourses sociales. Ce qui est fait à Touba est inédit. Seulement, les autres parlent beaucoup plus que nous ». L’autre différence, selon lui, est que « Me Wade avait acheté le sentiment affectif des mourides en disant tout haut qu’il était un talibé de Serigne Touba, en s’accroupissant devant le marabout, en présence des caméras. Il n’y a pas plus talibé que moi et Macky Sall. Les Comportements ne sont pas les mêmes car Me Wade fait de la politique dans tout ce qu’il entreprend, et Macky Sall est un républicain. »

Cas Khalifa Sall

Sur le cas Khalifa Sall, Ndongo Ndiaye dénonce « la victimisation et la politisation » de cette affaire par l’opposition. Pour lui, la reddition des comptes est une demande du peuple. « Quand les gens élisaient Macky Sall en 2012, c’était pour qu’il fasse des comptes », a-t-il conclu. 

Source : exclusif

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.