• Non classé
  • 0

Modou Diagne Fada « cède » la place à Aida MBodj.

Modou Diagne Fada vient de claquer la porte du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Le député  explique que c’est la conséquence de ses démêlés avec le parti depuis qu’il a annoncé sa volonté de le réformer. « On ne m’associe plus aux activités du parti. Personne n’a rien fait pour recoller les morceaux. Je quitte donc le Pds mais je reste membre du groupe parlementaire Démocratique et Libéral »

Aida Mbodji elle, a remporté la victoire sur Modou Diagne Fada en le poussant à céder le passage qu’il bloquait par une accointance avec l’ennemi. Être de l’opposition et bénéficier du soutien du pouvoir pour diriger un Groupe parlementaire est une manigance politique inédite et insolite.

Fada a mené le jeu du Macky dans une volonté politicienne de s’imposer devant ses sœurs et frères libéraux qui, pourtant, ont, dans une écrasante majorité refusé qu’il préside leur Groupe parlementaire. Aida Mbodji en sort ainsi victorieuse. Fada démissionne après avoir arpenté les couloirs judiciaires pour s’expliquer sur un supposé délit de faux et usage de faux.

Député disposant d’une immunité parlementaire, s’il se voit convoquer par la justice, c’est bien parce qu’il y a quelque chose qui cloche. Pour le PDS, Aida Mbodji est la Présidente désignée et légitime du Groupe parlementaire libéral et non Fada. Sa démission  du parti qui l’a investi devrait entrainer son départ de l’Assemblée nationale et l’installation de la Lionne de Bambey à la Présidence du Groupe. Et elle triomphe !

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.