MEISSA TOURE, PDS FRANCE : MACKY PRÉPARE UNE ATTAQUE TERRORISTE POUR NE PAS ALLER AUX URNES – VIDEO

  • meissa touré
  • Capture d’écran (27)

Graves révélations de Meïssa Touré du PDS/France : «Macky Sall prépare une attaque terroriste afin de repousser les élections»

Le responsable du PDS/France, Meissa Touré, a fait de graves révélations à l’endroit du président de la République. «Convaincu de l’incapacité de Macky Sall de gagner les élections», il l’accuse «de préparer une attaque terroriste pour trouver «un prétexte » de repousser les élections».

Il parle ainsi de mercenaires recrutés, des lieux d’entrainement et a même donné la date où l’attaque est prévue.

«Nous avertissons les Sénégalais. Macky Sall est convaincu qu’il ne peut pas gagner les élections et pour ce, il a mis des plans pour tricher et voler les suffrages. C’est la première fois qu’un président organise des élections et montre clairement qu’il va les truquer et ce par la force. Il utilise la loi pour mener à bien sa stratégie», argue-t-il d’entrée.

«Nous étions au Consulat du Sénégal pour nous inscrire sur les listes électorales mais à notre grande surprise, on nous a dit que la période contentieuse qui a été décrétée du 12 au 17 mai a été prolongée parce qu’ils n’ont pas encore reçu d’instructions. Nous avons des informations selon lesquelles des morts ont été inscrits sur les listes électorales en Italie», peste encore Meissa Touré.

Le responsable du Parti démocratique sénégalais en France d’aller plus loin et de faire de garces accusations contre Macky Sall. «Il y a un fait encore plus grave. Macky Sall est en train de préparer une attaque terroriste au Sénégal pour repousser les élections. C’est son autre plan. Tous ces exercices de simulation qui se font c’est pour préparer cette attaque terroriste dont je vous parle. Nous attirons l’attention de la France, des Etats Unis et de l’U.E».

«Nous sommes au courant des mercenaires recrutés, nous connaissons les lieux d’entrainement et nous savons que l’attaque est prévue dans la deuxième quinzaine du mois du Ramadan. Si toutefois un personne meurt dans cette attaque, nous allons traduire Macky Sall et tous ceux qui le soutiennent devant la Justice internationale. Il est en train de préparer ce coup avec ses ministres de l’Intérieur et des Forces Armées ainsi que certains journalistes, pour que le jour de l’attaque, l’événement soit médiatisé afin qu’il trouve un bon prétexte de repousser les élections», a-t-il déclaré.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.