MARCHE DU 14 OCTOBRE : JEAN PAUL DIAZ ACCUSE LE POUVOIR D’AVOIR CREE LE DESORDRE

  • jean-paul-dias-1

Jean-Paul Dias raisonne le camp présidentiel: «Les auteurs du désordre, c’est le ministre de l’intérieur, le préfet de Dakar, la police»

Jean-Paul Dias a pris le contre-pied du président Macky Sall selon qui l’opposition a crée une situation de « désordre » lors de la manifestation de vendredi dernier, réprimée par les forces de l’ordre.

Selon le leader du Bcg intervenu sur les ondes de Rfm, ce midi, la faute incombe au ministre de l’Intérieur, au préfet de Dakar ainsi qu’aux forces de l’ordre qui, dit-il, ne respectent pas la disposition constitutionnelle sur le droit à la marche. «Si désordre il y a eu, ce n’est pas venu des manifestants», précise-t-il d’emblée, indexant les autorités qui ont choisi de réprimer la marche de l’opposition regroupée autour de la coalition Mankoo.

«Son ministre de l’Intérieur est l’auteur du désordre ainsi que le petit préfet de Dakar», critique le membre de la coalition Macky2012. Dias dit regretter ainsi, qu’une disposition constitutionnelle, soit remise en cause par un arrêté préfectoral. Il dénonce également le fait que les manifestants aient été poursuivis, «de la Rts jusqu’à ((l’avenue) Bourguiba. «Les auteurs du désordre, c’est le ministre, le préfet de Dakar, la police», crie-t-il, appelant au calme. «On ne peut pas lancer le dialogue il y a 8 mois et se retrouver dans cette situation», conclut Jean-Paul Dias, s’adressant au président Macky Sall.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.