• Non classé
  • 0

LA MAJORITE DES JEUNES CHOMEURS SENEGALAIS N’ONT PAS RECU DE FORMATION

Le fort taux de chômage des jeunes s’explique par leur incompétence, selon le directeur de l’ANPEJ

Le Sénégal grouille de nullards, de bons à rien. Et c’est en substance ce qui explique le taux de chômage explosif. C’est ce que le directeur général de l’Agence nationale de la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ), a pratiquement soutenu ce jeudi 30 juin. Amadou Lamine DIENG assistait à la projection d’un film sur « Les technologies de l’information et de communication : enjeux et perspective dans l’entreprenariat des jeunes ». Une occasion qu’il a saisie pour revenir sur les obstacles qui empêchent la réalisation de sa mission dont la finalité est de mettre les jeunes sur les chemins de l’emploi.

Justification ou vérité crue, Amadou Lamine DIENG n’y est pas allé du dos de la cuillère en analysant la situation des jeunes sénégalais. «Au Sénégal, il y a un nombre pléthorique de jeunes demandeurs d’emploi, environ 200 mille chaque année, dont 41 % des demandeurs n’ont pas de diplôme et 31 % de l’effectif sont diplômés, mais n’ont pas de compétences nécessaires au travail », a soutenu le magistrat.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.