• Non classé
  • 0

MACKY vs ABDOUL MBAYE : DES DOSSIERS COMPROMETTANTS BRANDIS PAR L’ ACT

A la guerre comme à la guerre. Placé sous contrôle judiciaire, l’ancien Premier ministre Abdoul MBAYE avait crié au complot d’Etat, tout en précisant qu’il ne se laisserait pas conduire à l’abattoir sans batailler. S’il n’a pas encore fait grand-chose, son parti commence à fouiller la gestion pour en ressortir des dossiers compromettants.

En effet, dans un communiqué, l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail explique que des entreprises étrangères qui ont fait main basse sur les ressources gazières et pétrolières du Sénégal sont loin de faire de l’éthique une préoccupation.

A preuve, la banque centrale de Norvège a exclu Cairn Energy Plc et Kosmos Energy Ltd de l’univers d’investissement du fonds de pension d’Etat, sur recommandation de son conseil de l’éthique. C’est la révélation faite par le parti de Abdoul Mbaye qui souligne que ces exclusions ont été prises sur la base d’une évaluation qui a montré un risque de violations sérieuses de normes éthiques fondamentales.

Cairn Energy et Kosmos Energy sont présentes au Sénégal avec leurs filiales respectives et concernées par l’exploration et la future exploitation des gisements pétroliers et gaziers de notre pays. Abdoul Mbaye rappelle également que Ovidiu Tender, propriétaire de Tender SA, aurait été condamné en juin 2015 par le tribunal de Bucarest à une peine définitive d’emprisonnement de 12 ans et 7 mois pour fraude et blanchiment d’argent.

Le groupe Tender SA est présent également au Sénégal avec sa filiale Tender Oil And Gas Casamance Sarl, société de droit sénégalais créée avec un capital de 10 millions de F CFA seulement! Aussi l’Act réclame le respect par tous les investisseurs, locaux et étrangers de normes éthiques non négociables comme la transparence, respect de la règle de droit, respect de l’environnement, bannissement de la corruption.

Aussi, l’Act demande aussi aux entreprises concernées de fournir des explications précises sur les causes de ces exclusions simultanées pour des risques de violations sérieuses de normes éthiques par Cairn Energy et Kosmos Energy et sur les raisons de cette condamnation pour fraude et blanchiment d’argent pour le patron du Groupe Tender. En outre, Abdoul Mbaye et son parti réclament que des explications «claires et précises» soient données aux Sénégalais par les hautes autorités de l’Etat. L’Act demande aux députés de prendre en charge cette exigence de transparence.

«C’est leur devoir vis-à-vis des Sénégalais d’aujourd’hui et de demain», indique le communiqué. D’autre part, s’agissant de l’indemnisation reçue de Arcelor Mittal par l’Etat du Sénégal, l’Act demande au ministre des Finances de confirmer le montant effectivement versé par cette société 72,155 milliards de francs qui avaient été annoncés.

Abdoul Mbaye réclame aussi à Amadou Ba des précisions sur sa contrepartie dans notre comptabilité publique et enfin de justifier l’écart éventuel entre le montant versé par Arcelor Mittal et celui comptabilisé dans nos finances publiques.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.