• Non classé
  • 0

LA POLITIQUE « DEGUEULASSE » DE MACKY SALL POINTé DU DOIGT – LE PDS MIS A NU

LE DEALER DE NUIT – Par Fatou Sock

Ses boubous traditionnels blancs qu’il adore porter, sont loin de lui faire un homme saint. L’homme est un tartuffe, un trompeur, un manipulateur. Macky Sall n’est pas ce qu’il prétend incarner : un homme sérieux et vertueux. La morale, il n’en a pas. Sa politique est dégueulasse. Pire que, celle de ses prédécesseurs. Inutile de revenir sur les nombreux scandales économiques et politiques . Parlons de deux faits majeurs : son reniement mondial sur la réduction de son mandat et la libération de Karim Wade.

Mensonges énormes pour ne pas réduire son mandat comme promis

Le mensonge était énorme. Et difficile à accepter surtout que l’homme s’est couvert du droit pour justifier son crime. Tout le monde, y compris lui et ses affidés, savent que si Macky voulait réduire son mandat, il le ferait sans problème. Avide de pouvoir, il a préféré mentir sans vergogne pour revenir de son engagement devant le peuple sénégalais, nos partenaires économiques : Union Européenne, nos amis africains à travers l’Union africaine et le monde entier.

Macky ne s’est pas contenté de mentir. Il a corrompu tout le monde : des marabouts, des chefs coutumiers, des Imams, des journalistes, de simples citoyens. Les scènes se passaient en direct sur la RTS et la TFM, deux télévisions complétement acquises à sa cause. Des millions et des millions de F CFA tirés des fonds publics sénégalais ont été frauduleusement utilisés pour acheter des voix de vote. Le comble fut la radiation massive des électeurs de Touba sur les listes électorales.

Le crime portait la signature de son ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo. Un homme insipide, sans charisme mais dangereux. Mais ne soyez pas dupes, le chef d’orchestre de ce vol est Macky . Malgré tout cela, il fut battu sévèrement dans la ville sainte.

Actes ignobles pour libérer Karim

Le spectacle est ahurissant. Vendredi 24 juin, il est 1h 30 mn à Rebeuss, 2H 30 à Versailles et 4h 30 à Doha. Dakar est en train de dormir. Sauf les saints (Lol) qui sont sûrement en train de faire de longs Nafilas pendant le Ramadan. Karim Wade est mis dans une voiture. Il est conduit au domicile de l’ami de son père, l’ami de toujours. l’ami fidèle et sincère qui, ne va jamais révéler les secrets de la famille, Madické Niang.

Chez le mouride « Sadikh », après le selfie avec le fils du maitre des lieux et des prières formulées par le fils de Khalif de Touba, il sera dirigé immédiatement vers l’aéroport de Dakar où l’attendait un avion affrété par Doha. A l’intérieur l’attendait le procureur général du Qatar. Dakar est sous le choc, les réseaux sociaux s’emballent et sont en colère. Aucune explication sur les raisons de la grâce présidentielle dont a bénéficié celui qu’on accusait d’avoir volé des centaines de milliards et d’avoir planqué de l’argent dans des paradis fiscaux.
Personne ne comprend cet acte ignoble qui porte la signature de Macky Sall. Ni son PM, ses ministres, ses collaborateurs.

Macky n’a pas le droit d’agir comme les dealers pour grâcier Karim : en agissant ainsi, il montre son vrai visage

Ni même l’intéressé, Karim Wade dont le regard inquiet en dit beaucoup de choses. Y a que Macky, Wade et Madické savent le deal. Macky Sall celui qui se disait « sobre » et « vertueux » est dans des sales deals. Il faut être un voyou pour agir de la sorte. Macky a le droit de gracier Karim. Mais il n’a pas le droit d’agir comme des dealers. En agissant de cette sorte, il nous montre son vrai visage.

Un homme qui se renie. Un homme qui « deale ». Un « dealer national et international », comme l’affirme Idrissa Seck. Pauvre Macky Sall. S’il n y a pas de deal, pourquoi , attendre 1H du matin pour sortir Karim? S’il n y a pas de deal pourquoi obliger Karim Wade de s »exiler? S’il n y a pas deal, pourquoi faire déplacer le procureur général du Qatar ?
Maintenant, les choses sont claires, on a affaire avec un dealer. Il ne croit en rien. La morale, la vertu sont de simples slogans qui l’amusent. Il a honni le peuple et la République. Maintenant, il faut le combattre démocratiquement. Faut pas écouter les mensonges de Sidiki Kaba. Ni les commentaires fallacieux de Madiambal Diagne et d’autres journalistes vendus.

Mobilisons nous dans les villes et campagnes, dans les bureaux et fabriques, dans les salons et place publique. Macky sall a non seulement échoué mais, il représente un danger pour le pays.

Dans ce combat, il ne faut pas faire confiance au PDS et à tout ce qui gravite autour. Idrissa Seck semble incarner l’opposition dure à Macky. Il le fait bien et avec succés. D’ailleurs il est le seul capable de le secouer.

Fatou Sock 

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.