• Non classé
  • 0

L’opposition ne fait elle plus confiance en Macky ou s’est elle « réveillée » ?

Opération méfiance : C’est mode défiance dans l’arène sénégalaise. Depuis l’annonce du référendum par le chef de l’Etat, le fossé s’est creusé davantage entre le pouvoir et l’opposition incarnée par le Pds. Désormais, jusqu’au sortir du référendum, le suspens est maintenu par les deux camps. Aucun ne veut lâcher prise.

Ainsi, le constat est unanime. Il y a un certain paradoxe dans l’attitude du chef de l’Etat qui appelle au dialogue et en même temps prend de manière quasi-unilatérale de museler l’opposition. Alors qu’il doit donner les chances au dialogue pour optimiser les possibilités de voir enfin les acteurs réaliser un consensus pour un pays politiquement stable permettant au peuple de se mettre au travail pour afin réussir le fameux programme «Sénégal Émergent». La démarche consensuelle doit être à privilégiée, c’est la meilleure manière de sauver le dialogue politique.

Macky Sall attaque  et cogne : « Ils n’osent pas parler de mon bilan, je ne dirige pas le même Sénégal qu’eux…»

Malgré une voie cassée, le Président Macky Sall n’a pas hésité à réagir contre l’opposition qui selon lui n’ose pas engager de bilan sur son œuvre, après qu’il ait cité certaines de ses réalisations. « Le peuple sénégalais est mature et majeure qui sait apprécier les politiques qui lui sont destinées. Il a apprécié les politiques publiques mises en œuvre.  Les partisans du Non n’engageront jamais un bilan sur mon œuvre, ils n’osent pas le faire, parque qu’ils savent qu’en 4 ans, nous n’évoluons plus sur les même échelles, nous ne dirigeons plus le même Sénégal. Je dirige un Sénégal où il n’y a plus de place pour l’impunité, qui défendra ses frontières et ses populations contre toutes les agressions!»

Babacar Gaye, porte-parole du Pds contre attaque : «Si Macky doit discuter, ce sera autour des conditions de son départ»

Le Parti démocratique sénégalais n’a pas reçu une invitation du Président Macky Sall pour dialoguer. Si on doit dialoguer, ce serait autour de quoi ? Parce que le texte référendaire n’était pas connu. Parce qu’il n’a pas été officiellement publié au niveau du Journal officiel. Il ne nous a pas été notifié. Donc, on dialoguera autour de quoi ? Et d’ailleurs, pourquoi dialoguer ?  Aujourd’hui, le Parti démocratique sénégalais (Pds) est avec l’opposition et la société civile pour participer au référendum, juste pour voter NON. Si Macky Sall doit discuter, ce sera certainement autour des conditions de son départ du pouvoir, après avoir été désavoué par son peuple, le 20 mars. Et c’est presque probable.

Qui va capituler ?

Le scénario de 2008, va-t-il se produire ? Tout porte à le croire. Alors que Wade venait de gagner la présidentielle de 2007, l’opposition incarné par le parti socialiste avec l’Afp, avait dénoncé sous tous les toits que Wade à largement fraudé au point d’être réélu pour un deuxième. Conséquence : Tanor, Niasse disent ne pas reconnaitre la victoire de Wade. Les deux camps se regardaient en chien de faïence. Le Sénégal était dans un tournant décisif. Le pays voguait au ralenti. La première alternance démocratique matérialisée par Me Wade en 2 000, prenait de l’eau partout comme un bateau ivre en haute mer. Il a fallait l’intervention, de la société civile, par l’entremise de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) avec Alioune Tine à la tête pour rapprocher les deux camps. Elle a réussi à faire revenir le chef de l’Etat à de meilleurs sentiments.

Aujourd’hui, ce scénario va-t-il prendre forme. Le pouvoir et l’opposition peuvent-ils s’entendre pour l’intérêt commun ? On verra bien. Qui de Macky Sall où de l’opposition, va-t-il céder ? La société civile va-t-elle s’en mêler dans le jeu de méfiance entre le pouvoir et l’opposition ? Les prochains jours nous édifieront

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.