L’ ARMEE DEMENT LA MORT D’HOMMES CHEZ LES JEUNES CANDIDATS AU RECRUTEMENT

  • armee-nvelle-recrue

La Direction de l’information et des Relations publiques des armées (Dirpa) a totalement rejetée l’information relayée dans les colonnes du quotidien ‘’Le Populaire’’, en sa page 5, ce jour 25 novembre 2016, faisant état d’une mort d’homme survenue au cours d’une bousculade causée par les jeunes candidats au recrutement au foyer des jeunes de Ouakam.

Dans un communiqué, ce vendredi, le Colonel Abdoul Ndiaye chef de la Dirpa, a contesté cette information qui «aurait été confirmée par un officier des Armées. (…). A ce jour, aucune des commissions n’a enregistré de mort au cours des opérations de recrutement». A ce propos, il a tenu à préciser que «les opérations de recrutement sont organisées par des commissions itinérantes qui sillonnent le pays et qui encadrent les postulants dans les meilleures conditions de sécurité et de transparence».

Mais il a reconnu  qu’il y avait des perturbations. «Une affluence notable des jeunes à, certes, entrainé des bousculades dans certaines localités. Mais celles-ci sont limitées en dehors du périmètre établi par les membres des commissions chargées de la sécurité des lieux. Ces commissions prennent toutes les mesures nécessaires afin d’éviter un débordement qui pourrait occasionner des incidents malheureux pouvant entraîner des blessures ou des pertes en vies humaines».

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.