• Non classé
  • 0

L’ APR EN TIRS GROUPéS SUR IDRISSA SECK

Jeudi dernier, le président du parti Rewmi, Idrissa Seck, avait fustigé le chef de l’État Macky Sall, suite à la grâce présidentielle accordée à Karim Wade.

Selon l’ancien premier ministre, «le fils de l’ex président de la République n’a pas été libéré mais livré aux forces étrangères, vu les conditions de sa libération», avait-il-soutenu.

Le président du conseil départemental de Thiès avait ajouté dans son discours que «le Sénégal est en danger aujourd’hui et que le président de la République venait d’ajouter à son incompétence,  reconnue par tous, le déshonneur, en violant ses engagements et sa parole».

Des propos qui n’ont pas plu aux « apéristes ». Certains d’entre eux n’ont pas tardé à réagir.

Ainsi, après les réactions de Youssou Touré, Moustapha Diakhaté qui n’y sont pas allés de main morte en s’attaquant au patron de Rewmi, d’autres responsables du parti au pouvoir ont rejoint le secrétaire d’Etat et le député dans la danse. Abdoulaye Seydou Sow, ancien vice-président de la fédération des cadres libéraux, a affirmé qu’ « Idrissa Seck, son jeu favori, c’est la critique facile». Ce qu’il considère comme normal car, selon M. SOW,  «Il a du temps pour faire le tour du pays et critiquer le Président Macky Sall qui, lui, dit-il, nous a demandé d’être dans l’action pour construire le pays, contrairement à lui qui est le chef de la déconstruction».

Quant à Doudou Ka, président du mouvement (And Falaat Macky Sall ak Doudou Ka), il n’a pas ménagé le président de Rewmi qu’il a traité de «grand incompétent politique qui a raté toutes les occasions qui lui ont été offertes pour rebondir».

Le député Seydina FALL alias Boughazelli, n’a pas été en reste. Monté lui aussi au front, il a en soutenu qu’Idrissa Seck, un homme qui « s’est toujours évertué à trahir le peuple, n’a de leçons à donner à personne».

Last but not least, le ministre conseiller auprès du président de la République, Zahra Iyanne Thiam a, elle aussi, donné son avis sur la sortie de l’ancien maire de Thiès qui, selon elle, «doit apporter des contributions positives pour le Sénégal au lieu de faire des déclarations intempestives qui ne font pas avancer notre pays».

Autant de réactions qui montrent que la tension qui anime ces deux camps n’est pas prête de disparaitre au moment où le Président Macky Sall appelle au dialogue politique.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.