• Non classé
  • 0

KOFFI OLOMIDE ARRETE A NAIROBI AUJOURD’ HUI

Le chanteur congolais Koffi Olomidé a été arrêté vendredi soir à Nairobi.

Venu pour un concert dans la capitale kényane, l’on aperçoit dans une vidéo partagée plusieurs fois sur Facebook et Twitter, l’artiste donnant un coup de pied assez violent à l’une de ses danseuses à l’extérieur d’un des terminaux de l’aéroport devant plusieurs membres de son staff, et même des policiers kényans.*

Il a assené un coup de pied au niveau du bas-ventre de sa danseuse.

Une vague d’indignation s’en est suivi sur les réseaux sociaux. Si plusieurs demandaient qu’il soit arrêté par les autorités judiciaires, d’autres demandaient l’annulation pure et simple de son concert.

La commission Nationale pour l’Egalité des Sexes au Kenya a demandé à l’inspecteur général de la police Joseph Boinnet d’arrêter l’artiste pour l’agression qui a filmée et diffusée à travers le monde.

La présidente de la Commission Winfred Lichuma a dit qu’il était regrettable que l’incident a eu lieu devant des caméras et des policiers.

« L’incident a provoqué une effusion de l’indignation du public sur la cruauté apparente et des traitements inhumains présentés par un musicien de renommée mondiale sur l’un des membres de son groupe», a déclaré Mme Lichuma.

Elle a dit que le musicien doit être traitée conformément à la loi kenyane s’il est reconnu coupable des faits.

La commission a également dit que le musicien doit présenter des excuses au public.

Le Code pénal stipule que toute personne qui agresse illégalement une autre est coupable d’un délit et est passible d’un emprisonnement d’un an.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.