KHALIFA SALL : JE N AI JAMAIS DÉTOURNÉ…

Khalifa Sall déclare : « Il n’y pas de détournement, ni d’escroquerie, nous n’avons.. »

L’audition du maire de Dakar, Khalifa Sall, par la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre de la gestion de la caisse d’avance de sa municipalité, est un des principaux sujets en exergue dans les clé de l’actualité Senepeople de ce mercredi 22 février 2017.

Enquête qui annonce que le maire de Dakar va repasser devant les enquêteurs de la DIC ce matin après 10 heures d’audition, mardi. « Cette audition qui entre dans le cadre de la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar a été éprouvante tant pour l’édile socialiste que pour ses soutiens », rapporte le journal.

Dans le quotidien, M. Sall déclare : « Il n’y pas de détournement, ni d’escroquerie. Nous n’avons rien fait qui diffère de ce qui se faisait avant. Nous n’avons fait que continuer une pratique, une des modalités de gestion ».

Vox Populi estime que ce second passage de Khalifa Sall est « la confrontation de tous les dangers » pour le maire de Dakar. M. Sall qui « a refusé de répondre aux questions des enquêteurs va faire face ce matin à trois de ses collaborateurs », selon Vox Populi.

Libération parle pourtant de « grand banditisme financier présumé » à la mairie de Dakar et affirme que la DIC « a encerclé Khalifa Sall et cie ».

Le journal relève que la DIC « a déjà réuni des indices graves et concordants tendant à établir le délit de détournement de deniers publics, escroquerie aux deniers publics, faux et usage de faux ».

Dans cette affaire, « les enquêteurs visent le faux », selon L’As qui note que le maire de Dakar « n’est pas encore sorti de l’auberge (…) ». De quoi faire dire à Walfadjri que « ça se complique pour Khalifa Sall ».

L’Observateur livre les faits qui « enfoncent Khalifa Sall ». Selon le journal, « l’audition du président du GIE Tabbar qui aurait livré le riz d’une valeur de 30 miliions de francs CFA par mois, a mis à nu la grande opération frauduleuse mise en place pour cacher un détournement présumé. Même le DAF de la Ville de Dakar « décrie une gestion nébuleuse de la caisse d’avance » , souligne L’Obs.

Le Soleil met en exergue l’ouverture des Assises de l’entreprise et du Salon international des professionnels de l’économie numérique (SIPEN) et titre : « Le Premier ministre appelle à accélérer les réformes » pour l’attractivité de l’économie sénégalaise.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.