KEUR MASSAR : L’IMAM MOR SECK EN JIHAD CONTRE L’AVORTEMENT

L’avortement médicalisé n’ agrée pas les imams sénégalais

L’ association des femmes médecins a prôné l’avortement médicalisé comme alternative pour épargner à leurs soeurs les grossesses non désirées, l’infanticide, la mort dans l’avortement clandestin, la honte…et se battent pour légaliser ce droit aux femmes du Sénégal.

Des oulémas du Sénégal très remontés contre l’association des femmes médecins

Cependant, la quasi-totalité des sénégalais considèrent que ce sont les occidentaux qui tirent les ficelles pour déstabiliser l’organisation sociale du pays car la religion musulmane n’agrée pas de telles pratiques.
Pour de nombreux réligieux, après l’échec de leur projet d’instaurer la pratique de l’homosexualité dans notre pays, les occidentaux reviennent à la charge à travers cette maudite association des femmes médecins pour banaliser la sexualité aux yeux de la jeunesse et faire la promotion de la fornication comme l’ affirme l’iman Mor Seck de Keur Massar dans son khoutba après  la prière du vendredi dernier.

Pour l’imam de Keur Massa, légaliser l’avortement n’est qu’un appel à la perversion de nos jeunes filles

La réalité socioculturelle du Sénégal rejette l’avortement et la promotion de la perversité dans toutes ses formes et quelque soient par ailleurs les causes avancées. C’est le Sénégal des valeurs telles que, la pudeur, l’abstinence jusqu’au mariage…
Ces valeurs, ce sont nos hommes religieux et coutumiers qui en sont les gardiens et ce sont les mêmes que les femmes médecins, bras armés de Satan, déclarent la guerre.
Doit on accepter que la vie sexuelle de nos jeunes filles verse dans la perversité pour entrer dans l’histoire du monde comme l’avais invité la France de Sarkozy ?
Propos recueillis par Mamadou Sène

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.