• Non classé
  • 0

KAFFRINE : UNE FEMME ENCEINTE BATTUE A MORT PAR SES BELLES SOEURS

Le drame s’est produit dans le village de Keur Malik Ndiaye, dans le département de Kaffrine, où Aissatou Diané a été battue à mort , par ses belles sœurs. Une banale dispute a éclaté entre la défunte et sa belle mère Mbaya Diané. D’après les témoignages du voisinage, les relations entre les deux femmes, étaient plus que belliqueuses. Mardi dernier,  Aissatou Diané a décidé de déménager dans une nouvelle case construite par son mari. Une décision nullement agréée par sa belle mère, qui voulait aller habiter dans cette même case. Après s’être échangé des insultes, la belle mère appelle en renfort ses filles Rokhya et Amine Diané,  pour donner une correction à sa belle fille.

La dame Aissatou Diané, qui traîne pourtant une grossesse avancée, est violemment molestée à la poitrine  et au bas ventre.  Affaiblie par les violences subies, Aissatou s’affale de tout son  poids, au pieds de ses bourreaux. Tout ça, sous le regard indifférent de sa belle mère. Sous le poids de la douleur, la victime tente, dans un instinct de survie, de se relever. Elle y parvient tant bien que mal et s’en ouvre au chef de village à qui , elle confie qu’elle et l’enfant qu’elle porte dans son ventre sont condamnés. De retour au domicile conjugal, elle est à nouveau sujette à des douleurs atroces.

Une fois à la maison, son époux, El H. Diané la conduit au poste de santé de Katiote. Elle est évacuée aux urgences de l’hôpital régional de Kaffrine, où elle rend l’âme. Consciente de la gravité de leur geste, la belle famille inhume la victime en catimini. Outrés par cet acte odieux, certains habitants du village alertent la police locale. Le mari Mbaya Diané, sa mère et ses deux sœurs sont en garde à vue à la brigade de Kaffrine, en attendant la suite de l’enquête.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.