• Non classé
  • 0

IDRISSA SECK SONNE LA FIN DU CIRQUE NATIONAL

Par Lissa Amadou Tidiane BA – Le palais n’a qu’ à se tenir prêt. Un Idrissa Seck « qui ne rigole plus » va s’adresser au sénégalais dans les heures à venir. Idy va se prononcer sur l’actualité délétère qui sévit en ce moment entre d’un côté, le peuple sénégalais (abusé) et d’autre part, le pouvoir et ses nouveaux amis (APR-PDS-BENNO BOK YAKKAR).

Celui qui a soulevé le nouveau mot « deal » pour stigmatiser le dialogue du 28 mai dernier n’a pas l’intention de se faire « ensevelir » par la magie d’un quelconque manège politicien. Pendant que le cirque des prestations minables pour expliquer la libération de Karim Wade se poursuit, Idrissa Seck poursuit sa tournée nationale à l’intérieur du pays et met le doigt là où ça fait mal.

Karim libre ? (il en a exprimé une joie limpide) mais Idy refuse que l’on manque de respect au peuple sénégalais en utilisant le prétexte dialogue pour enfariner les négociations qui ne bénéficieront qu’à Macky Sall et au PDS. Suivez mon regard ! les législatives pointent leur nez, la majorité permettra à l’un d’assoir son pouvoir et à l’autre de gommer les délits financiers du prince du point E.

Idy jette du sable dans le coucous et siffle « et les sénégalais dans tout cela? ». Chaque fois qu’il est intervenu, il veut simplement que le sénégalais comprenne que l’intérêt du pays n’est ni l’objet ni les objectifs du  pouvoir en place.

idy dom et auto idy diatara kaffrine idy kaffrine

Le Président Seck, leader du rewmi est aujourdhui à Kaffrine dans la continuité de sa tournée nationale. Ndamaal Kajoor laisse donc à Dakar un tintamarre qu’il a lui même créé depuis la libération de Karim. Plusieurs questions d’actualité seront naturellement abordées notamment la question du « deal international » et des réponses à tous ceux qui se sont « sentis morveux » simplement parce que l’analyse de la libération de Karim est simpliste. Oh que non, le deal crève les yeux ; les méthodes utilisées pour museler le peuple dépasse l’imagination : tous les réseaux sociaux furent bloqués lorsque Karim était en train d’exfiltré de Rebeuss. Quel manque de considération pour le peuple !

Le plus redoutable des opposants au régime est à craindre. Idrissa Seck est sidéré par la malhonneteté du jeu des dirigeants d’une part et la cécité ambiante du peuple qui n’arrive pas encore à voir l’évidence d’un hold up décisionnel. Pourtant, la bagarre du peuple qui a installé le sieur Sall au pouvoir a été bafouée et non récompensée. Ultime humiliation qui sera un rappel pédagogique quand nous évoquerons le passé du président Sall est la libération de Karim Wade, le soir d’un certain… 23 juin 2016… cinq ans après.

Idy waxale* ! Idy, le chef de l’opposition, par la constance et la force des choses, et des arguments !

waxale ! : il faut parler !

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.