• Non classé
  • 0

La guigne des transhumants éhontés

Les transhumants politiques sont assimilables au bétail qui suit le berger ; autrement dit les moutons, les cabris ou les vaches ont besoin d’un berger qui les conduit dans les plaines pour brouter.

Où est l’honneur, la fierté, l’élégance d’être le bétail politique d’un berger suprême que l’on a férocement combattu ?

En tout cas ce n’est pas pour l’intérêt du Sénégal, comme le prétends ces bœufs politiques. Les sénégalais sont sidérés face à ce manque d’orgueil qui frise le boul falé (je m’en foutisme)

Pour rafraichir, la mémoire transhumer, selon le grand Robert,  signifie« aller paître dans la montagne (fraiche) pendant la saison chaude ».    Transhumer en politique, c’est donc changer de parti politique parce qu’on veut changer de côte et de côté ; quitter son parti qui est dans la tourmente pour aller dans un autre parti qui est dans les délices du pouvoir.   Quoiqu’on dise, il y en a pas beaucoup (comme Idrissa Seck) qui quitte le pouvoir (à plusieurs reprises) pour l’opposition, l’adversité, les contraintes, les difficultés…   Au Sénégal, le bétail politique transhumant le plus éhonté compte deux messieurs d’un certain âge. Le premier nous a tympanisé depuis notre tendre jeunesse avec « abdo niou doy » et le second, un maire qui n’a jamais pu rendre sa ville attrayante (la plus proche de la capitale et la plus sale !) pendant des années et aime à dire qu’il portait des pancartes… pfff   Ils ont certainement rendu noble « la politique de retourner » sa veste  et ont su « donner l’exemple » à la génération suivante qui s’essaie à ce jeu ignoble.   Avocats, notaires, professeurs, bref intellectuels de haut niveau comme les flagorneurs héréditaires (eux, on peut les comprendre à la limite) rejoignent toujours l’alternocesopiste et le yonou yokkoute ? Ca suffit comme ca !   Monsieur le Président même si nous vous avons élu par défaut, (il fallait faire partir Wade coûte que coûte), nous n’avons jamais pensé que vous ferez appel à ces individus peu scrupuleux.   Retenez de prime abord qu’ils ne vous apporteront rien sinon la guigne.   Vous comptez dans vos rangs pleins de jeunes compétents et valeureux qui peuvent hisser l’APR si vous leur faites confiance. Le pays regorge de technocrates intègres que vous pourrez également transformer en bêtes politiques, enfin, cherchez autre chose, n’importe quoi, tout sauf ces « fous du berger » portes-poisse.   Sachez, Monsieur le Président, que leur présence est gênante pour les plus véridiques de l’APR ; quant à nous, nous sommes ahuris, encore une fois.   A bon entendeur…

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.