DES GAMBIENS RÉCLAMENT LE DÉPART DES FORCES MILITAIRES SÉNÉGALAISES

Gambie : 1 mort, 2 blessés, 22 manifestants interpellés

Un mort, deux blessés et 22 personnes arrêtées. C’est le bilan des échauffourées qui ont eu lieu à Kanilaï en Gambie. Ce vendredi, les habitants du fief de Yaya Jammeh, qui en avaient marre de la présence des forces de la Cedeao dans leur cité, ont pris d’assaut la rue pour exiger leur départ. Ce qui a créé des heurts entre les forces de l’Ecomig et les manifestants.

« Au cours des échanges, deux manifestants et un officier de l’Ecomig ont été blessés. Malheureusement l’un des manifestants blessé est décédé à l’hôpital Efst à Banjul », a déclaré Mai Ahmed Faty, ministre de l’Intérieur, dont les propos sont rapportés par le site d’information Thefatunetwork.

Ahmed Faty renseigne que 22 manifestants ont été arrêtés par ses services. Et pour le moment, le chef de village de Kanilaï et d’autres manifestants, qui ont pris la fuite, sont activement recherchés.

Après cet incident, le Président Barrow a vite convoqué une réunion de sécurité, renseigne le ministre de l’Intérieur. Il a appelé tous les Gambiens à respecter la loi et assuré que « les menaces à la sécurité publique ne seront pas tolérées ».

Aussi, a ajouté Barrow, « toutes les régions et les communautés du pays sont sous l’autorité de l’État et ne peuvent fonctionner isolément ».

Source : dakarmatin

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.