• Non classé
  • 0

FESTIVAL SALAAM DE YOUSSOU NDOUR « NOUS NE VOULONS PAS DE CETTE DEPRAVATION DES MOEURS… »

Le Mollah de Sagne Bambara, une localité située à quelques dizaines de kilomètres de Kaolack, est en brouille avec les organisateurs de l’événement ‘’Salaam’’. Cheikh Mouhidine Samba Diallo  trouve en ‘’le festival Salaam’’ du Roi du Mbalax, Youssou Ndour, un moyen de dépravation des mœurs.

En marge de la cérémonie annuelle de clôture du «tafsir» de coran amorcé lors du début du mois de Ramadan, Cheikh Mouhidine Samba Diallo a montré son désaccord à l’organisation de Salaam de Youssou Ndour. Pour lui, l’islam sénégalais souffre du trop folklore. Il a fustige l’attitude de Youssou Ndour en ces termes, «Réunir tes pairs musiciens dans la salle du grand théâtre avec des tambours et des instruments d’animation, c’est tout sauf du salaam».

Selon le chef religieux de la confrérie khadriya, «Aujourd’hui la priorité des musulmans est ailleurs. Nous voyons ce qui se passe en Syrie, au Yémen, en Somalie et en Birmanie «. Il persiste et signe que «tous les moyens mobilisés durant cette rencontre folklorique pouvaient servir à soulager des milliers de musulmans sur d’autres plans».

Cheikh Samba Diallo revient à la charge et affirme que, «Même aider les musulmans qui tendent la main dans nos rues étaient plus salutaire que ces joutes sataniques».

Concluant son discours, il a noté qu’ « un bon musulman doit éviter de fréquenter les endroits de divertissement car, de tels comportements ne feront que le nuire à long terme ».

Pour rappel, le guide religieux Khadre est un opposant féroce des tambours utilisés par ses condisciples et il le dit d’une voie audible :»Cheikh Abdoul Khadre Zeilani n’a jamais chanté ni dansé et il l’a prohibé à tous ses adeptes».

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.