• Non classé
  • 0

Que fera Macky Sall, président de la CEDEAO, face à la crise majeure en Gambie?

Macky Sall, président du Sénégal va déployer toute sa stratégie diplomatique et militaire (s’il le faut) pour « libérer » le peuple gambien, voisin et frère, des matraques et armes à feu de Yaya Jammeh. Il compte sur lui

Tiens, le même Yaya, ne sous estimait il pas notre cher président, légalement élu des sénégalais?

Nous nous rappellons tous, lors d’une de ses diatribes, le même Yaya se demandait comment on avait  pu élire Macky Sall comme président de la République ?

La hauteur ne permit pas à son alter égo sénégalais de lui envoyer la réplique mais les sénégalais, toutes obédiences politiques confondues, n’avaient pas apprécié cet écart de langage.

Comme le monde est petit ! le même Macky sera l’un des artisans de la résolution de cette crise de grande ampleur que le président Jammeh traverse.

L’issue ne lui sera pourtant aisée que si Yaya fait des compromis, et avec tous. Mais celui que les gambiens assimile à un président dictateur  pourra t’il un devenir, le temps de calmer la tempête, un homme de compromis ?

Les Etats Unis envoient une sommation à Banjul contre les répressions

La situation en Gambie préoccupe la.communauté internationale. Le gouvernement américain somme la Gambie à un cessez immédiat des violences. « Les États-Unis condamnent les répressions sévères en Gambie suite aux manifestations pacifiques. Nous demandons à mettre fin aux violences et appelons tous les Gambiens au calme et à la sérénité.

Les États-Unis appellent le gouvernement gambien à se conformer aux conventions internationales des droits des Nations unies ainsi qu’au respect des droits politiques et civils et au rassemblement pacifique », a relevé John Kirby, porte-parole du département de la défense.

Le chef de l’opposition gambienne demande l’implication de Macky Sall pour résoudre la crise

En conférence de presse cet après-midi, le porte-parole de l’opposition Gambienne a appelé le Chef de l’Etat Sénégalais Macky Sall, par ailleurs Président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à élever la voix sur la crise qui secoue la Gambie présentement.
« En tant que président de la CEDEAO, il doit être au courant de la crise qui secoue la Gambie.  Il y a crise entre la population et le Gouvernement, crise entre l’opposition et le Gouvernement et en tant que leader, il doit se concerter avec les autres Présidents avant que la situation n’empire; qu’il demande au pays de la CEDEAO d’élever aussi leur voix. »
La Gambie, ajoutera t-il, « est comme la Syrie ou l’Irak à l’heure actuelle. Les soldats ont sorti l’artillerie lourde et entendent mater la population. Ils sont dans tous les quartiers et personne n’ose sortir. »
« La Gambie est le Sénégal sont deux pays frères, on a des difficultés et on n’a pas d’autres interlocuteurs que les sénégalais. Nous demandons solennellement que le Président Macky Sall nous aide », implorera l’opposant au Président Jammeh.

Deux opposantes violées, leur vie en péril
Revenant sur les événements de Jeudi dernier, l’opposant a indiqué que contrairement aux informations en cours, c’est plutôt deux personnes qui ont péri à la suite de la répression qui a suivi la manifestation. « Solo Sendeng qui était le directeur de campagne du parti UDP et Nogaye N’diaye ont été torturés à mort. Fatou Camara et Fatoumata Diawara deux autres femmes qui faisaient partie de cette manifestation, ont été violées par leurs détenteurs. »
D’autres personnes sont portées disparues, dira-t-il, indiquant par ailleurs que les militaires déployés par Yaya Jammeh ne sont pas des Gambiens, ce qui accentuent la terreur. L’opposition lors de cette marche de Jeudi dernier, a-t-il précisé pour finir, entendait  réclamer simplement des élections justes, et n’était pas dans une logique de coup d’état…

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.