LA FAMILLE DE FATOUMATA MOCTAR NDIAYE RÉCLAME LES COMMANDITAIRES DU CHAUFFEUR MEURTRIER

Relaté par LATB – Après récit un du drame initié par Assane Guèye de walf tv,  le présentateur de cette émission a eu pour invités les deux de ses frères invités Assane et Amadou Moctar NDiaye qui réclament justice quand bien même le présumé meurtrier Samba Sow, (le chauffeur de leur sœur égorgée) est incarcéré depuis le drame.

Six mois après le drame, Samba Sow a fait parvenir deux lettres à l’opinion. Dans l’une de ses lettres dédiées à la presse sénégalaise, il réclame son innocence et avoue être un simple exécutant ; dans l’autre, destinée au juge, il accuse six personnes qui ont été les commanditaires de cet horrible crime.

Les frères de la victime de son chauffeur, veulent la lumière et se fient à la justice. Ils ne doutent pas de la culpabilité de Samba le présumé coupable mais doutent du mobile financier de cette atrocité.

Pour eux, le procureur de la République s’est empressé d’affirmer un mobile financer sans connaître les tenants et les aboutissants de cette nébuleuse criminelle.

Assane et Amadou soutiennent et croient dur comme fer que conformément à la lettre du chauffeur criminel, le coupable a été l’exécutant de cette sale besogne : en gros, Samba aurait tué sa patronne moyennant les possibilités d’aller en Italie tout simplement ; il est donc impératif de connaître QUI sont les commanditaires. Dans la liste sortie par le présumé coupable, il figure un ministre, un journaliste, un maire, un député, un Directeur général, des politiciens de la banlieue qui voulaient la place très convoitée de la disparue, Fatoumata Mactar Ndiaye.

Ecoutez !

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.