• Non classé
  • 0

Arène de lutte au technopole : Que pense gagner Macky Sall ?

Le sujet n’est pas obsolète, loin s’en faut!

Les sénégalais, des sportifs dans l’âme et le reflexe, restent dans leur frustration de savoir que des trentaines de milliards de nos sous seront destinés au « nexale » des lutteurs pour avoir… « fait quoi pour la nation devrait on se demander? » Votre serviteur n’ose pas penser que ce n’est pas parce que certains lutteurs ont à voter « oui »! ou bien pour mieux les « fidéliser » pour le futur électoral marron !

Le Président SALL a gagné l’estime du monde de la lutte qui va étrenner son joyau dans 28 mois. A-t-il réellement gagné l’estime du peuple sénégalais ?

L’arène nationale, cette infrastructure qui se fait désirer depuis 17 longues années n’est pas une priorité encore moins un besoin ou un poste d’investissement, vu ce qui se passe entre les écoles, les universités, les hôpitaux, les chômeurs diplômés ou non, les marchands casés ou ambulants, etc, ouf!

7 hectares sur Pikine Nord pour abriter l’Arène nationale ! octroyés aux lutteurs ! Macky Sall a sauté le pas en posant la première pierre. Un ouvrage d’un coût de 31 milliards de FCFA du pauvre contribuable sénégalais. A quelle fin?

Pour nos confrères de Dakarflash, l’idée de construire est bonne mais ce n’est ni l’occasion, ni le lieu. Le site du technopole est un site clé, un patrimoine environnemental qui appartient aux Sénégalais et qui doit rester aux Sénégalais.

Par définition, un site de technopole est un centre urbain disposant des équipements de recherche et de formation dans le domaine des techniques de pointes, ce qui favorise l’implantation des activités industrielles les plus modernes. Alors qu’est-ce qui justifierai la construction de l’arène nationale sur ce site puisqu’elle ne contribuerait ni aux développements de solution, ni au développement scientifique ? se demandent ils?

N’y avait il pas « autre chose à faire » avec ces milliards et ce site de technopole ? Oh que si! Confirme les porteurs de projets sincèrement dépités.

Le Sénégal n’a plus d’appareil de radiothérapie depuis 4 semaines. Le seul appareil qui se trouve à l’hôpital Aristide Le Dantec est en panne. Des malades du cancer inquiets ont manifesté aujourd’hui mais peu de télévisions s’en sont intéressées. Le gouvernement parle de procédures et de l’autre côté on pose une première pierre d’une arène aux coûts faramineux. Il est juste de penser  que si la caisse noire du Président se justifierait, c’est pour régler de telles urgences.
Pendant ce temps, les cultivateurs traversent des hivernages difficiles sous la famine

31milliards = 2 milliards d’aide à la soudure aux paysans par an sur 16 années
Des femmes meurent en accouchant dans des cases, faute de district sanitaire dans les villages; des millions de sénégalais n’ont pas accès à l’eau, même pas de pompes à eau. Et l’Etat ose mettre 31 milliards pour des coups de poing.
DakarFlash avait constaté aussi que les alertes avait fusé de partout pour s’ériger contre l’érection de l’arène nationale au niveau de cette zone qui abrite à la fois les installations de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), et de la Sonatel. C’est d’abord, l’Association des diplômés de l’institut des sciences de l’environnement (Adise) qui a dès l’annonce de ce projet montré l’incompatibilité de la cohabitation entre ces infrastructures (Adie et Sonatel) stratégiques de l’Etat et une infrastructure sportive comme l’arène nationale dont la capacité d’accueil est estimé à 20 000 places.
Les autorités et l’opinion publique ont été alertées sur les conséquences qui peuvent en découler de la construction de l’arène. Le site contribue à l’atténuation des inondations en jouant le rôle d’éponge qui permet de capter et de stocker les eaux de ruissellement provenant des quartiers périphériques. Cette fonction de réservoir naturel des eaux de pluies rend les populations des zones environnantes moins vulnérables aux inondations ». Ce serait donc très dangereux d’ériger un stade d’une si grande envergure qui occupera tout cet espace.

Tous les environnementalistes diplômés de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) ont alerté
Il serait donc contradictoire de vouloir lutter contre les inondations et d’accentuer au même moment la destruction des zones de captage des eaux pluviales. Hormis les multiples alertes des diplômés de l’Institut des sciences de l’environnement (Ise), des citoyens aussi ont tiré sur la sonnette d’alarme. Mais ceci sans succès.
Nos confrères DakarFlash plaide fortement en faveur de ce site afin d’assurer la préservation du Technopole. En dehors de sa spécificité de zone humide, le site compte 172 espèces d’oiseaux. «Nous voulons faire du technopôle de Dakar le plus grand laboratoire ontologique (étude de la vie des animaux) du Sénégal » avait soutenu même les Docteurs sénégalais lors de la célébration de la journée mondiale des oiseaux migrateurs, commémorée, à travers le monde, dans plus de 70 pays sous le thème : «Les voies de migration des oiseaux : destinations touristiques».  Donc la construction de cette arène ne verra pas ce projet naître.
La rédaction de Dakarflash considère aussi que le site du Technopole est «l’éponge de Dakar», le poumon de Dakar.

Tous les Sénégalais doivent être très regardants avant afin que les autorités délivrent ce quitus environnemental.

On se rappelle que tels arguments ont fournis par les services du ministère pour ouvrir une en brèche sur langue de barbarie à Saint-Louis en vue de libérer la ville tricentenaire des inondations. Donc ceci dit, le projet d’investissement ne compte pas se limiter là. Ainsi tous nos sites historiques devront être détruits aujourd’hui ou demain. C’est très dommage.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.