• Non classé
  • 0

DERIVES : MACKY SALL « INTERDIT » UN MEETING DU PS OPPOSANT POUR EN TENIR UN AUTRE

Macky termine sa tournée à Dakar par un “meeting” d’inauguration de l’échangeur (inachevé) de l’émergence

Le président de la République, Macky Sall vient de terminer, ce samedi, sa tournée de cinq jours dans la région de Dakar en inaugurant l’échangeur de l’émergence destiné à améliorer la mobilité urbaine dans la capitale. Une inauguration aux allures de meeting.

Entamée lundi à Rufisque, la tournée du président Sall a été rythmée par des inaugurations, visites, lancement de travaux entre autres.
Samedi, dernier jour de sa visite en banlieue, le Chef de l’Etat a coupé le ruban et dévoilé la plaque de l’échangeur en trèfle avec quatre boucles et bretelles au carrefour de la route des Niayes et l’autoroute Patte d’Oie-Aéroport.
Accueilli par une nombreuse foule constituée en majorité des populations riveraines, le président de la République a fait le tour de l’édifice pour constater de visu le travail abattu et écouter les explications techniciens des exécutants.
S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration, Macky Sall a affirmé que l’échangeur de l’émergence est un “symbole par la dimension stratégique qu’il revêt” dans le dispositif d’amélioration de la fluidité du trafic routier à Dakar.“L’échangeur de l’émergence est le premier ouvrage réalisé en deux fois, trois voies pour un coût total de plus de sept milliards de francs CFA(…), le projet a été achevé avant les délais de 16 mois malgré les contraintes”, a-t-il expliqué.

Le président Sall s’est en outre félicité que l’ouvrage soit entièrement conçu par des ingénieurs sénégalais de l’AGEROUTE, réalisé par une entreprise sénégalaise la Compagnie sahélienne d’entreprise (CSE), et entièrement financé par le budget national.

“C’est un projet totalement autonome de sa conception à la réalisation, en passant par son financement, nous pouvons tous en être fier”, a souligné Macky Sall.
Avant l’inauguration de l’échangeur, le Chef de l’Etat a lancé les travaux de la deuxième section de la Voie de dégagement nord (VDN). Longue de 7 km, cette route sera construite avant fin 2017 par une entreprise marocaine pour plus de 30 milliards de francs CFA.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.