• Non classé
  • 0

LA MAJOR VULGAIRE DEESSE INCRIMINEE PAR SA PORN VIDEO (VOIR VIDEO ET IMAGES)

Par Lissa A.T. BA – Déesse Major est elle en ce moment en train d’assumer sa vulgarité (c’est elle même qui se qualifiait ainsi dans une parution du 16 mai dernier) « je suis sexy, vulgaire, mais… classe ».

déesse-major-1 dé

Devant les impressionnants limiers, on verra bien si  Major vulgaire sexy déesse restera téméraire … et classe.

Si elle a de bon conseils, elle aurait compris depuis longtemps qu’elle a plus intérêt à travailler sa voix, étant la plus nulle de sa catégorie, plutôt que de montrer ses appâts qui n’impressionnent même plus.

Même si nous vivons  dans un pays laïc, il ya un pas à ne pas franchir pour plusieurs raisons.

Aussi, laïcité ne veut aucunement dire nudité, provocation ni atteinte aux bonnes moeurs.

Le Sénégal, étant un pays jeune dont la tranche d’âge 14-24 ans remporte de loin la palme en terme de nombre, il n’est aucunement question que nous laissons ces prétendues artistes « détourner » la jeunesse ; l’imitation étant un « truc » de jeune, nous l’avons tous compris !

Si Alioune Tine demande sa libération immédiate, c’est dire qu’il revêt son habit d’humaniste qui défend les droits de l’homme, pas plus, pas qu’il cautionne ces comportements. D’ailleurs, il fait la même chose pour les minorités sexuelles et autres rébus de la société qui veulent vivre « comme ils l’entendent ».

La major vulgaire avait mis de l’eau dans son vin, le 28 octobre 2014, lorsqu’ Adama Mboup, le président du Cdvm, avait déposé une plainte contre la rappeuse qui s’était affichée dans une tenue vestimentaire qualifiée d’extravagante et attentatoire aux bonnes mœurs à l’occasion d’un concert au Stade Iba Mar Diop. De bonnes volontés étaient intervenues, en son temps, et la chanteuse avait présenté ses plates excuses.

Mais le Comité pour la défense des valeurs morales au Sénégal (Cdvm) a fini par réitérer sa plainte, deux ans plus tard, suite à la parution de cette satanée vidéo, estimant que la rappeuse continue toujours à porter des tenues sexy en public et par conséquent à porter atteinte aux bonnes mœurs.

Cependant, force reste à la loi.  Lorsqu’être sexy est tolérée au Sénégal, vulgaire affirmée, nudiste à souhait est une autre pilule qu’on nous apprendra à avaler !

 

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.