• Non classé
  • 0

DAME SECK, AMER, QUITTE GACKOU POUR RETOURNER A L’APR : « M. GACKOU EST UN TRAITRE FINANCE PAR LES LOBBIES HOMOSEXUELS…IL M’A TRAHI… »

 Dame Seck tire sur son ex-leader : “Malick Gackou est un traître financé par des lobbies homosexuels”

Dame Seck n’y est pas allé par quatre chemins pour dire sa vérité sur sa démission de Macky 2012 pour rejoindre Malick Gackou, avant de retourner à nouveau à l’Apr. Dans cet entretien accordé à waxma.com, M. Seck a fait des révélations chocs sur le Grand Parti et réveille à nouveau le débat sur le financement de Gackou. Morceaux choisis par Senego.

Pourquoi retourner avec Macky après l’avoir quitté ? Qu’est ce qui n’a pas marché avec Gackou ?

Quand j’accompagnais Macky c’était pour des raisons de fraternité car on a partagé la même université. Je vous l’ai dit je ne voulais pas de poste, jusqu’à présent je suis sur cette logique, je n’en veux pas même dans sa deuxième magistrature. J’avais quitté Macky pour Gackou ensuite j’ai quitté Gackou pour à nouveau rallier Macky. Comme on dit “seuls les imbéciles ne changent pas”, et je pense qu’un homme doit avoir une vision, des ambitions et moi je suis un homme de base, de terrain, qui se préoccupe des maux de ce pays. Sachez que je ne suis pas retourné à Macky 2012 mais je suis à l’Alliance pour la République. Et j’y suis pas un simple militant, je suis un politicien de base, un développeur et j’ai une légitimité là où je suis.

Vous aviez émis le souhait d’être le maire de Sam Notaire, cela tient-il toujours?

Vous savez avec le système d’élection, c’est l’Etat qui met qui il veut dans ces postes. Et cela ne m’intéresse pas, je vais aider Macky à avoir son second mandat et après je vais déposer ma candidature. Je n’ai pas d’ambition locale mais nationale. Mon discours est national, c’est mal me connaitre de dire que j’ai une ambition locale, ce que je veux combattre c’est pour tous les  sénégalais. Cependant, il est impensable qu’après Macky Sall je ne dépose pas ma candidature, si Diouma Dieng Diakhaté et Youssou Ndour l’ont fait, pourquoi pas moi. Vous savez les sénégalais ont besoin d’un président qui aime le pays, qui est généreux. Il faut une nouvelle conscience, et je travaille pour ça. Dame Seck investit dans les consciences non encore polluées pour fortifier et massifier l’Apr. C’est un pari que je me fais en investissant chez les jeunes. Je sais qu’un jeune qui me côtoie va gagner 20 ans de plus que ses semblables. Je suis le seul qui a eu le courage de couper le cortège présidentiel. French Fanno disait : “chaque génération a une mission ou bien elle l’accomplit ou elle la freine”, il y a des gens qui ont accepté d’accomplir leur mission, et moi ma mission est de faire en sorte que le militantisme politique soit une obligation chez tout jeune.

Vous ne nous avez pas dit les raisons exactes de votre départ du Grand Parti ?

Bon je vais vous raconter l’histoire de la création du Grand Parti et comment Gackou m’a trahi. Il est venu me demander mes papiers pour déposer le statut du parti et me dire que le travail commence, on va avoir notre propre parti. Alors je lui ai remis les dossiers, je me rappelle j’étais accompagné de mon défunt père et un de mes petits frères. C’est alors qu’un jour qu’il m’a appelé pour me dire que le parti porte le nom de “Grand Parti”, sans mon avis, il ne m’a pas concerté. Pire c’est dans la presse que j’ai appris que Gackou a crée le Grand Parti. C’est après que des amis du ministère de l’intérieur m’ont dit que ce monsieur ne joue pas franc jeu avec toi, car je ne suis même pas dans le comité directeur encore membre fondateur du parti. Alors là, je n’y croyais pas, ils m’ont remis le statut du parti et effectivement je n’y figurais pas. J’ai appelé Malick pour qu’on se voie, et il m’a donné rendez-vous chez lui à 20h. Arrivé chez lui, il n’y était pas, je l’ai entendu (…), quand il est arrivé il m’a fait entrer dans le salon, et est descendu avec sa femme et ses deux enfants car cela confirme un événement.

Je lui ai posé la question à savoir qu’elle est ma position dans le Grand Parti ? Car moi j’ai laissé Macky et j’ai mis tout mon argent et tous les investissements que j’ai fait à Guédiawaye pour toi et aller à Saint-Louis te représenter là-bas. Ainsi, Il ma répondu que je suis membre fondateur du Grand Parti, et je lui ai demandé de me citer les membres fondateur. Il est le secrétaire Général, en me citant en deuxième position comme membre fondateur. Je lui ai dit que tu ne dit pas la vérité, en lui donnant le statut du parti. Et il s’est tu et il ma dit qu’il va m’expliquer. Je l’ai écouté et il me dit qu’il est parti à Touba pour voir son Marabout avec Cheikh Djily Fall de Porokhane, pour des prières sur le papier avant de le déposer. Et ensuite le marabout a vu le nom d’El hadji Malick en tête, mon nom qui y suit, avec un autre Malick en troisième position. Et le marabout lui demande de mettre le nom de Serigne Touba en deuxième position, pour que le parti soit en parfait égalité avec les deux noms de grand marabout. Je lui réponds, donc moi je ne dois rien attendre de votre parti car je ne m’appelle ni Serigne Touba ni El hadji Malick, et vous n’avez même pas mis un nom de Serigne Touba à la deuxième position. Pour vous dire que Malick c’est un traître, et je ne mets pas de gant pour le dire.

Source : senego

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.