CRISE EN GAMBIE : LES REBELLES DE LA CASAMANCE ENTRE DANS LA DANSE ET MENACE

  • casamance-rebelles
  • casamance-rebelles

Et la crise casamançaise s’invite dans la crise gambienne. Le secrétaire général en exil du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) a mis son grain de sel dans la soupe déjà trop salée de la Gambie.

En effet dans un communiqué, Mamadou Nkrumah Sane manifeste son soutien à l’ex homme fort de Banjul et menace le Sénégal. « le MFDC et Attika mettent en garde et avertissent le Sénégal de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures de la République de Gambie et de laisser les Gambiens seuls, régler leurs problèmes électoraux par la voix pacifique du dialogue», écrit Nkrumah Sane.

Se voulant plus précis, celui qui vit en exil depuis plusieurs années ajoute : « le MFDC et Attika avertissent qu’ils ne resteront pas inertes dans le cas où le Sénégal s’aventurerait en intervenant militairement encore en Gambie comme il a déjà fait à deux reprises dans ce Pays Souverain qu’est la Gambie et en Guinée-Bissau».

Mamadou Nkrumah Sane, qui n’a jamais caché ses liens avec le président sortant gambien, juge que« le Sénégal doit également cesser ses appels de haine ethnique contre les Diola de Gambie et contre le MFDC en particulier dans lesquels, il entraîne et incite certains Gambiens d’ethnie Mandingues à s’en prendre particulièrement aux Diola».

Selon des sources, des combattants du MFDC seraient positionnés durant le weekend dernier, à la frontière gambienne et seraient déjà prêts à appuyer Jammeh en cas de conflit.

Source : walf

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.