CONSULAT DU SENEGAL A PARIS : LES ÉMIGRÉS  SÉNÉGALAIS « EN COMMANDO » POUR SE FAIRE ENTENDRE

  • image-4913b4559b39298d2879ddbcd9ee6d5b598a8c396c09d54625ff57f7567ed4e3-V

Opération commando de l’opposition sénégalaise au Consulat de Paris, la police française boucle le quartier

Les représentants de l’opposition et de la société civile sénégalaise à Paris passent à la vitesse supérieure. Après plusieurs semaines de protestations à coups de communiqués contre la «façon cavalière» du Consul général Amadou Diallo de gérer les inscriptions sur les listes électorales, ils ont investi ce mercredi matin le consulat.

L’opération surprise a été coordonnée en toute discrétion. À l’ouverture des inscriptions à 9h, ils ont fait irruption dans la grande salle du rez-de-chaussée qui abrite les opérations depuis le 18 décembre. Selon nos informations, leur porte-parole s’est alors adressé aux usagers dans la salle qui avaient déjà leur ticket de passage, afin de leur expliquer le but de leur action «commando».

À en croire les opposants en colère, ils ont «bloqué» les inscriptions de «longues minutes», avant de laisser les Sénégalais s’inscrire, ce, après avoir obtenu une audience en urgence avec le Consul général qui était venu à leur rencontre.

Mais d’autres sources soutiennent le contraire. Elles avancent que les usagers se sont opposés…aux opposants lorsque ces derniers ont annoncé leur intention de «bloquer» les opérations d’inscription qui étaient sur le point de démarrer. Selon des témoins, ces usagers qui ont pris rendez-vous depuis plusieurs semaines, via le serveur dédié sur Internet, ont ainsi refusé d’être «pris en otages», de «faire les frais des protestations de l’opposition».

Toujours est-il que, après un bon quart d’heure de cacophonie, de tiraillements entre opposants, administration, et usagers, le Consul Diallo et les manifestants ont entamé une réunion d’explications au quatrième étage.

La réunion qui a débuté peu après 10h était toujours en cours au moment où ces lignes sont éditées.

Il nous revient que les débats sont houleux car les opposants se montreraient très intransigeants sur leurs revendications.

Pendant ce temps, dehors, la police française, appelée à la rescousse, boucle l’accès au consulat. Six fourgonnettes sont dépêchées sur place pour cette intervention.

Cette action commando de l’opposition et de la société civile sénégalaise à Paris intervient quelques heures seulement après qu’ils ont rendu publique une lettre ouverte réquisitoire, dans laquelle ils annoncent avoir«récusé» le Consul général Amadou Diallo.

Thierno DIALLO, afriqueconnection.com

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.