CONFERENCE DE PRESSE DE BARTHELEMY DIAZ : COMMENT VENIR A BOUT DE MACKY SALL

  • Barth conf de presse

Situation politico-judiciaire du pays: Barthélémy Dias prouve, peste et promeut les bases d’une solution contre Macky Sall

Le maire de Mermoz-Sacré-Coeur a tenu une conférence de presse cet après-midi pour s’exprimer sur la situation actuelle du pays avec notamment les inculpations de Khalifa Sall et de Bamba Fall. Ainsi donc, Barthélémy Dias a, comme à l’accoutumée, pointé du doigt le régime en place. En outre, il a explicitement parlé de la caisse d’avance en  montrant des documents signés en Janvier 1987 par Mamadou Diop. Une plainte aussi se prépare pour la semaine prochaine afin de saisir la Haute Cour de Justice pour trahison à la population de Dakar par Macky Sall. Voici ici dressés les points essentiels de l’intervention du maire socialiste:

Cas Bamba Fall…

Hier, notre joie n’a duré que le temps d’une rose avec la liberté provisoire accordée à nos camarades Bamba Fall, Bira Kane et Cie par la chambre d’accusation. Encore une fois le procureur de la République avec le parti pris dont il fait montre sur ces dossiers politico-judiciaires, s’est empressé d’interjeter appel pour maintenir en prison nos camarades. Aujourd’hui plus qu’hier, notre détermination reste inaltérable pour que la démocratie triomphe au Sénégal. Nous avons décidé de saisir la haute cour de justice pour haute trahison à la population de Dakar.

C’est Macky Sall le patron de l’Apr qui a emprisonné Khalifa Sall…

Voilà deux semaines que le maire de Dakar est emprisonné. Ce qui montre la lâcheté de l’Etat. Et nous ferons face à cet acte machiavélique. Le régime de Macky Sall est dans la logique d’instrumentalisation de la justice. Il veut museler la vie de beaucoup de sénégalais qui veulent en finir avec son régime. Il s’agit d’une opération de déstabilisation consistant en une transformation institutionnelle.

Stratégies à adopter pour les prochaines joutes électorales…

Par ailleurs conscients qu’aucune force politique à elle seule n’est en mesure de gagner des élections, nous appelons à une vaste coalition de l’opposition pour les élections législatives prochaines, afin d’abréger les souffrances du pays.

L’énigme de la caisse d’avance…

De quel droit le président Macky Sall se permet de dire qu’il n’y a pas de caisse d’avance à la mairie de Dakar. Il n’a pas le droit à travers un coup de fil par le percepteur de lui dire d’arrêter la caisse d’avance. L’Etat du Sénégal  a annoncé qu’il se constitue en partie civile, une autre preuve de l’instrumentalisation de la justice.

source : senenews

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.