• Non classé
  • 2

Cauris d’or : halte à l’arnaque Monsieur MBagnick Diop – par Cheikh Doudou MBaye

Chaque année le sieur Mbagnick Diop, fort de ses entrées et son carnet d’adresse, organise sous le sceau du MDES, le gala des entreprises et decerne des cauris d’or qui est l’équivalent des oscars dans le monde du cinéma.

C’est un rendez vous très couru et apprécié qui rassemble la gota du tissu économique et de tout ce qui comporte comme dirigeants au Sénégal.

Ainsi sans surprise sont elles primées à chaque cérémonie les amis et partenaires du gouvernement en place et selon certaines indiscrétions, les lauréats dans leur entièrete, passent à la caisse, en reconnaissance du Cauris reçu.

Mais, au vu du sérieux dont se prevaut cette mascarade, il est important de s’interroger sur :

1. La personne et moralité en réalité de Monsieur Diop Mbagnick pour s’autoriser pouvoir juger les performances des entreprises du Sénégal ?

2.Quelle est la légitimité du MDES pour s’autoriser un tel pouvoir ?

3.Quels sont les critères du MDES pour primer une entreprise ou un Responsable?

4.Quelle est la valeur ajoutée d’un tel sacre dans le développement des structures ?

5.Que vaut le MDES au niveau insertion des jeines et qu’elle est sa légitimité pour attribuer et décréter que telle structure est l’entreprise de l’année ou tel homme est le manager le plus efficace ?

Autant de questions qui restent sans réponse pour donner une suite sérieuse à cet événement.

Monsieur Amar Cheikh a été sans surprise primée l’année passée dirigeant de l’année et aujourd’hui l’histoire le rattrape qu’il aurait gruge l’Etat et le contribuable sénégalais de plus de vingt milliards de nos pauvres francs entre 2008 et 2013 et est épinglé par le rapport de la Cour des Comptes. C’est à se méprendre entre voyous à cols blancs et managers émérites alors :

Sur quelles bases alors le MDES prime ?

Non Monsieur Diop Mbagnick, vous n’avez ni la science ni les diplômes et encore moins la compétence de juger des résultats de nos entreprises et vos critères d’inclusion sont exclusivement matériels et clientéliques et cela est la plus belle des arnaques dont le Sénégal est victime.

Dans un pays de droit et justice, votre place serait derrière les barreaux car vous aveuglez le sénégalais lamda et constituez une arnaque et un biais pour notre économie et son monde des affaires.

Halte au MDES, le cirque a assez duré et il serait mieux de distribuer des clowns d’or à vos récipiendaires que de les enfariner.

J’ appelle les autorités du Sénégal et structures compétentes à mettre fin à cette mascarade et si besoin en était, que l’Etat, sur la base d’indicateurs objectivement verifiables, organise et s’autorise à primer lui même ses meilleurs éléments et structures publiques et privées.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

2 Responses

  1. Anonyme dit :

    Je suis d accord avec vous Madame, tous ceux qui sont primes pour la plupart ont une seule merite. Etre riche ou proche du gouvernement rien a voir avec ceux qui gagnent leurs vies a la sueur de leur front sans tambours ni trompettes. Et le pire est que d autres lui emboitent le pas avec des lat dior d or, guerte d or, jesais quoi d or encore. Tous des arnaqueurs, il faut aussi mentionner le surnombre des billets vendus qui laissent une grande partie a l entree parce que la salle est comble. Mais bon puis que on ne fais jamais NGUIR YALLA, des truands comme ce Mbagnick auront toujours du fric a se faire.

  2. Anonyme dit :

    Je me demande combien de sénégalais déclarés travaillent pour cette soit disant entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.