• Non classé
  • 0

La caravane du « vrai socialiste » : celle de Barthélémy Diaz. Les images!

On le connaissait bouillonnant, remuant mais concentré sur la chose politique ; le jeune socialiste est un pur produit du Parti Socialiste, son seul et unique parti depuis ses débuts alors que son père fut un cadre libéral du Parti Démocratique Sénégalais, PDS, Barth, comme l’appelle affectueusement ses amis et militants est un bijou de la politique. On l’aime ou ne l’aime pas, il ne laisse personne indifférent : ça le rend « intéressant ».

Engagé sur le combat du référendum très controversé du Président de la République qui bat campagne comme à la présidentielle, Barthélémy ne « s’économise » pas. Il parcourt sans repit (à pied et sur de grandes foulées) toute la commune dont il est le maire (sicap liberté, baobabs, karack, mermoz, sacré-coeur).

Il dirige ses troupes sous une forte sonorisation diffusant le morceau fétiche d’Alpha Blondy titré « les chiens – qui est aussi la musique qui le dope, dans des caravanes journalières de 17H à 22H sans manifester aucun signe de fatigue. Même le cortège de voiture qui l’accompagne s’essoufle, les moteurs s’échauffent, et pourtant le sieur Diaz accélère toujours.

Sa présence dans un quartier ne passe pas inaperçu car il tient à saluer tous, à l’aide du micro, présente ses alliés que sont le REWMI, le GRAND PARTI, le MRDS, les acteurs de la société civile, le PDS etc…, campe la situation pour que nul n’ignore que sa visite est celle de l’opposition toute entière (qu’il représente), cette opposition qui se bat contre le wax waxati waxett qui a mené le pays à ce référendum.

Il enjoint à ses hôtes qui sortent (voir se qui se passe dehors) à voter NON par principe : Macky ne tient jamais ses promesses et nous tourne en bourrique, Macky demande l’avis à des sages du Conseil Constitutionnel qu’il a lui-même nommé, Macky veut nous soumettre à 15 points que nous ignorons totalement, etc…

Pour lui, ses administrés et tous les sénégalais doivent apposer un NON au référendum car Macky n’avait pas promis de réduire le mandat de son successeur en 2019 mais le sien et tous, devrait se rappeller des sacrifices consentis en 2012 pour le respect de la parole donnée, ce qui avait coûté la vie au martyre Mamadou Diop.

Barth fait aussi du porte à porte, donne des coups de mains francs aux habitants qu’il croise, toujours avec le grand sourire qu’on lui connaît malgré sa nature emportée si la situation l’exige.

Il conlut toujours son message avec le fameux « le chien aboie, la caravane passe », qui déchaîne les foules qui le suive et les curieux, enchaîne avec de larges foulées sa « promenade » avec ses troupes requinquées, sa puissante sono rythmant l’ardeur à la tâche, la détermination, et le verbe entier qui le caractérisent. Un homme politique, véridique dans la démarche et les faîts comme il y en a peu … EN Afrique peut être au Sénégal sûrement ! Bonne continuation patriote !

Lissa A.T. BA – Militante du REWMI, Sicap Baobabs

IMG_20160317_171657IMG_20160317_175151 IMG_20160316_175502 IMG_20160316_180517 IMG_20160316_180526 IMG_20160316_180742 IMG_20160316_182621 IMG_20160316_182623 IMG_20160316_190657 IMG_20160316_193019 IMG_20160316_212724

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.