ATLANTIK SEA FOOD: MACKY SALL N A PAS FLAIRÉ L’ESCROQUERIE

  • 11150459-18515496

Installation de l’usine Atlantik Sea Food: Comment le Russe Artem Bektemirov et Cie ont arnaqué Macky Sall

huit mois de fonctionnement, l’usine de transformation des produits halieutiques, construite pour un coût de 15 milliards de FCFA et inaugurée pompeusement par le Président de la République, est en faillite. La Senelec a coupé le courant, la dette fiscale s’élève à plus de 200 millions et beaucoup de travailleurs sont en chômage technique. En réalité, la direction actuelle de l’usine a servi une pluie de mensonges au Chef de l’Etat. 
  
Dans son édition du 18 juillet 2016, Rewmi Quotidien avait déjà alerté l’actuel régime des dangers de l’inauguration de l’usine à polémique, « Atlantik Sea Food », car le président risquait d’être déçu. Mais personne n’a voulu nous prendre au sérieux. Cette usine épinglée par les autorités sanitaires et militaires pour non-respect des normes hygiéniques, est aujourd’hui tombée en déliquescence. Convaincu par des « contrevérités » du Président du Conseil d’Administration, Artem Bektemirov, le président Macky Sall avait inauguré, au mois de juillet dernier, cette usine de transformation des produits halieutiques. Avec une capacité journalière de 300 tonnes, elle est ainsi la plus grande en Afrique de l’Ouest et devait générer 400 emplois. 

La vérité des faits

Seulement, après huit mois de fonctionnement, l’usine se retrouve dans les difficultés les plus absolues, malgré les assurances de la direction actuelle à faire de cette plateforme une référence ouest africaine. Tout cela était du mensonge organisé. En réalité, 30 contractuels ont été recrutés et présentés au président Sall. Quelques mois plus tard, 15 parmi eux sont renvoyés et les 15 autres deviennent subitement des journaliers. Ils n’ont plus d’assurance ni de protection sociale. Ils sont plutôt laissés à la merci de l’administration actuelle. Contrairement au plus de 400 emplois promis, c’est plutôt moins de 20 personnes qui y travaillent. La Senelec a coupé l’électricité et le manque à gagner devient énorme car l’usine fonctionne désormais avec des groupes électrogènes. « Atlantic Sea Food » produit moins de 2 tonnes par jours au lieu des 300 tonnes annoncées en présence du président Macky Sall. Ce n’est pas fini : les créances impayées de l’usine s’élèvent à 200 millions de francs. En somme, que de tromperies le 19 juillet dernier lors de l’inauguration de cette usine. 

teurs à la tête d’Atlantik Sea Food. 
Tout le monde s’étonne qu’une usine, avec un investissement de plus d’une dizaine de milliards de Franc CFA, puisse se retrouver dans cette situation pitoyable. Nos multiples investigations nous révèlent que premièrement, « Atlantik Sea Food » est dirigée par des gens qui ne maitrisent pas ce business et que Artem Bektemirov ne voulait jamais faire fonctionner cette usine à plein régime car son but essentiel était d’en prendre possession et de la revendre. Conséquemment, l’inauguration de cette entreprise était une déception afin d’obtenir l’appui des autorités sénégalaises. Au moment de cette ouverture pompeuse, l’usine ne correspondait pas déjà aux normes écologiques et son fonctionnement créait une menace réelle pour la vie et la santé des habitants de Sangalkam. De plus, le refus de la direction actuelle de respecter ses obligations de la réalisation de ce projet tient au fait que les équipements modernes de transformation du poisson ne sont pas installés à l’usine jusqu’à présent. Les travaux d’aménagement, notamment de la construction du système de d’épuration des eaux sales, n’ont pas démarré. Deuxièmement, les autorités restent les bras croisés et gardent le silence. Impôts non versés au budget du pays, dettes énormes envers la Senelec, retard même dans le paiement des salaires aux travailleurs, non-respect par l’administration actuelle de ses obligations sociales et celles des investissement, pollution de l’environnement, tout cela n’est-il suffisant pour que l’Etat  intervienne ? Les travailleurs sont dans le désarroi, et plusieurs d’entre eux sont menacés de licenciements s’ils s’adressaient un jour à la presse. Une marche a été prévue pour dénoncer les conditions de travail mais, depuis lors, aucune autorisation des autorités. Mais le silence le plus inquiétant est celui du ministre et maire de Sangalkam, Oumar Gueye.
Installation de l'usine Atlantik Sea Food: Comment le Russe Artem Bektemirov et Cie ont arnaqué Macky Sall
La mesure à prendre  

Sous le patronage du Président de la République, l’usine de transformation des produits halieutiques devait être le projet-clé en Afrique de l’Ouest, contribuant à la création d’opportunités supplémentaires pour le développement économique du Sénégal grâce à la demande importante des marchés mondiaux et tout en favorisant l’image du pays. Aujourd’hui, c’est une chimère qui indispose la population locale. L’Etat doit prendre ses responsabilités et auditer cette société  car l’image et l’attractivité du pays sur le plan des investissements ne doivent pas souffrir à cause des agissements Artem Bektemirov. Le peuple Sénégal ne permettra à personne de le tromper. Nos colonnes restent ouvertes à Artem Bektemirov et Cie pour toute réponse sur cette affaire.  
  
Ibrahima Khalil DIEME

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.