LES ANCIENS CHEFS D’ÉTAT SÉNÉGALAIS ONT UN EXCELLENT TRAITEMENT

  • abdou-diouf-wade-senghor
  • abdou-diouf-wade-senghor

Jeune Afrique a publié un article sur ce que coûtent nos chefs d’états africains à leurs pays respectifs. Et le constat a fait que les ex-présidents Sénégalais font partie de ceux qui ont un meilleur traitement

5 millions de F CFA de salaire mensuel (7 600 euros), accompagné d’une assurance maladie étendue aux conjoints. Deux véhicules, un téléphone fixe, un logement meublé et du personnel (dont deux agents de sécurité, deux assistantes, un standardiste, un cuisinier, une lingère, un jardinier, deux chauffeurs), c’est ce que le décret 2013-125 attribue aux anciens présidents du Sénégal. En cas de renoncement au logement affecté, les textes prévoient une indemnité compensatrice de 4,5 millions de F CFA par mois.

A cela s’ajoute une enveloppe de 40 millions de F CFA prévus dans le budget national pour prendre en charge le coût de leur billets d’avion et ceux de leurs conjointes. Pour ceux qui ont choisi de vivre à l’extérieur l’Etat met à leur disposition quatre collaborateurs de leur choix.

Les anciens présidents maliens sont moins gâtés que ceux du Sénégal car eux, ils bénéficient d’une pension trimestrielle «dont le montant est égal à sept fois la moyenne du traitement brut le plus élevé des fonctionnaires de catégorie A» (soit environ 2 millions de F CFA) et d’une indemnité mensuelle de représentation d’environ 1,5 million de F CFA. La loi leur octroie aussi un logement, deux véhicules et un peloton de sécurité. Sont également prises en charge leurs consommations d’eau, d’électricité et de téléphone, ainsi que le personnel affecté à leur résidence.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.