ALY N’GOUILLE NDIAYE DÉMENT FERMEMENT L’EXISTENCE D’UN DEUXIÈME FICHIER ÉLECTORAL

Par Lissa Amadou Tidiane BA

Déjà contesté voire indexé par l’opposition sénégalaise, Aly NGouille NDIAYE ne semble pas avoir cure de ces « états d’âmes » rivaux et réapparaît plus que jamais confiant d’être celui que Macky Sall aurait choisi pour organiser les élections présidentielles de ce février 2019 au Sénégal malgré son grade de ministre de l’intérieur.

Pour rappel, le même scénario s’était produit avec Wade, président sortant en 2012, alors que le même Macky Sall, aujourd’hui président de la République, figurait dans l’opposition et décriait hargneusement le choix de Me Ousmane NGOM (qui occupait lui aussi le siège du Ministre de l’Intérieur).

Enfin, il l’a nié après son discours désaxé de fin d’année : « Je n’ai jamais contesté Me Ousmane NGom… »

Heureusement, la technologie est tout sauf amnésique !

Si nous revenons au puissant ministre de l’Intérieur Aly NGouille NDiaye accusé de détenir deux (2) fichiers électoraux se défend et ironise :

« Il n’y a qu’un seul fichier électoral et c’est celui-ci qui a été mis à la disposition du Conseil constitutionnel »

« … Je défie quiconque en possession de ce deuxième fichier de le publier… »

Nous ne disposons »que d’un seul fichier électoral et c’est celui-ci qui a été mis à la disposition du Conseil constitutionnel. J’ai toujours dit qu’il n’y a pas des fichiers électoraux, mais un seul fichier», a-t-il dit. Avant de rappeler avoir défié ses détracteurs.

«J’avais dit que si quelqu’un avait un fichier électoral, qu’il était libre de le publier. Mais jusqu’à présent, je n’ai vu aucune publication. C’est ce fichier mis à la disposition du Conseil qui a permis de valider 8 parrainages des candidats à la candidature et d’invalider peut-être les 19 autres. Il n’y a eu qu’un seul échange avec le Conseil constitutionnel concernant le fichier électoral», a-t-il affirmé hier à la Rfm.

A l’endroit de ceux qui déclarent que le fichier est «piégé», le ministre répond : «S’il est piégé, c’est qu’il l’est également pour le Président Macky Sall, qui a vu plus de 4 000 de ses parrains rejetés. C’est aussi simplement que cela.»

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.