• Non classé
  • 0

Alieu Ceesay, journaliste gambien annoncé mort : je n’ai même pas été interpellé… je me porte bien!

Annoncé mort à Banjul lors des manifestations contre le régime du président Yaya Jammeh, le journaliste gambien Alieu Ceesay est sorti de son silence pour la première fois depuis cette affaire pour apporter des éclaircissements sur cette rumeur.

« Je suis bien portant. Chaque jour, je vague à mes occupations comme actuellement où je suis au travail en même temps en train de vous parler. Donc, je suis vivant. Je ne sais même pas où l’information a été trouvée avant d’être divulguée. Je pense que les gens doivent s’informer avant de donner de telles informations », a-t-il lâché dans une interview qu’il nous accordée, relevant qu’il a sur cette information « à travers un ami qui est venu me dire que le site Sénégal7 a annoncé ma mort sur le champ d’honneur », a-t-il expliqué.

Le reporter du journal ‘’Daily Observer’’ a par ailleurs précisé qu’aucun policier gambien ne l’a interpellé. « Quand les événements se passaient, j’étais en train de travailler, donc je ne vois pas comment un policier pourrait m’attaquer et me tuer. Je n’ai jamais fait parti d’un mouvement de révolte, donc je n’étais pas présent dans les manifestations. C’est mon travaille qui m’intéresse et en ce moment, je prépare notre gala de ce vendredi parce qu’on doit célébrer les meilleurs sportifs gambiens de l’année », a soutenu Alieu Ceesay.

Invité à donner la température actuelle en Gambie, le journaliste estime que « les gens vaguent à leurs occupations. Tout se passe bien ici», a-t-il conclu.

Mamadou Salif GUEYE

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.