• Non classé
  • 0

Aissata Tall Sall: « Si Aida Mbodj a démissionné, l’acte de révocation doit être purement et simplement annulé»

S’il n’est pas permis à un Sénégalais de cumuler trois mandats électifs, la manière dont le pouvoir a destitué Aida Mbodj de ses fonctions de présidente du Conseil départemental de Bambey, a été violente. Tel est l’avis de l’avocate Aissata Tall Sall, invitée de l’émission Objection sur Sud fm, ce dimanche.

A la fois conseillère municipale, députée et présidente du Conseil départemental de Bambey, il appartient à Aida Mbodj de «choisir le mandat dont (elle) doit se délester. Je l’ai entendu dire aussi, qu’elle a démissionné de la mairie de Bambey. Si tel est le cas, je ne vois pas pourquoi le gouvernement se précipiterait pour la démettre, sauf à vouloir régler des comptes politiques, à la démettre d’une fonction aussi importante, aussi prestigieuse et aussi historique. Parce qu’elle est une des premières femmes présidentes de département à Bambey de cette fonction-là», reconnait le membre du bureau politique du Parti socialiste (Ps). Compte tenu de tout cela, «Le gouvernement devrait avoir une lecture politique intelligente et surtout généreuse des situations et l’inviter à choisir parmi les trois mandats», préconise Aissata Tall Sall, qui dénonce une inélégance de la part du ministre de la Gouvernance locale.

«L’acte républicain, c’est l’acte élégant. Pour ce que Aida Mbodj a représenté dans la vie politique de ce pays, on aurait pu attirer son attention sur le fait que, elle ne pouvait plus continuer à disposer de ces trois mandats, et qu’elle devait démissionner», insiste l’avocate. Qui précise toutefois, que «Si elle a démissionné et que la preuve est rapportée, alors, l’acte de révocation de son mandat de président du Conseil départemental de Bambey doit être purement et simplement annulé. Parce que c’est un acte qui ne reposerait sur rien du tout. Ou qui reposerait sur une fausse appréciation de la situation».
Aida Mbodj, selon elle, peut obtenir gain de cause en portant cette affaire devant la justice. «Je l’ai défendue par le passé. Elle ne va pas se laisser faire. Je suis convaincue qu’elle fera usage de tous les arguments de droit en sa possession», rassure l’avocate qui rappelle avoir, par le passé, défendu Aida Mbodj.

Maire de Podor, Me Aissata Tall Sall d’enfiler le manteau de femme et de politique pour manifester toute sa solidarité à la présidente déchue du Conseil départemental de Bambey. «Ce que je déplore, en tant que politique, en tant que femme, en tant que élue,  c’est la façon dont les choses se sont passées, c’est violent ! On peut faire respecter les règles sans en arriver à cette situation… Ceux qui pensent destituer Aida Mbodj dans ces conditions ne voient que leur intérêt», fustige l’invitée de Baye Oumar Guèye.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.