ADAMA GAYE CONTRE LE SOUTIEN DE Me WADE À KHALIFA SALL

  • 11184793-18583312

Adama Gaye brocarde Wade : les internautes divisés

Dans sa page facebook très suivie par ailleurs, le journaliste consultant, Adama Gaye a brocardé Me Wade, l’ex président de la République qui a apporté son soutien à Khalifa Sall dans le cadre de la traque des poursuites que ce dernier subi avec l’Ige et l État. Il met :

‏Quand je l’ai revu il y a trois mois, Abdoulaye Wade m’avait laissé une bonne image, malgré tous les dégâts qu’il a causés à notre pays, en admettant, d’une part, qu’il avait commis de nombreuses erreurs lorsqu’il était au pouvoir et que, d’autre part, il n’avait pas su entretenir de bonnes relations avec les intellectuels. Je crois cependant qu’il est encore en train de se tromper à nouveau en s’immisçant dans le dossier judiciaire concernant  Khalifa  Sall. Même s’il a toutes les raisons de se sentir trahi par Macky Sall, même s’il y a une dimension politicienne dans la traque du maire de Dakar, la sagesse voudrait que Wade prenne du recul sur les Affaires d’argent louches.

Passionné de politique, y ayant consacré le plus clair de sa vie, il a le droit de rester impliqué dans le débat politique. Mais en n’oubliant jamais les causes profondes de sa chute politique. C’est mon humble avis. Qu’il garde surtout à l’esprit que les forces du mal, celles de sa perdition, sont toujours-la. Celles qui lui disent qu’il est incontournable sont les mêmes à l’avoir poussé dans un cul-de-sac politique, d’où sa perte. Beaucoup l’ont trahi. Qu’il retienne les leçons que le peuple Senegalais lui a infligees. Question: a-t-il des sages, lucides, autour de lui? L’est-il lui même devenu? Il est minuit, Maître Wade…

Parce que j’ai l’avantage d’avoir fait sa connaissance depuis 1974, au début de son aventure Pds, je reconnais son talent politique. Mais, lui-même, sait qu’il s’est fourvoyé par la suite. Vouloir l’empêcher d’entendre un son de cloche différent de celui de ses laudateurs, n’est-ce pas le confiner dans des causes qui ne sont pas les siennes à son âge. Évidemment, en démocrate, je lui concède le droit de ne pas tenir compte de mon opinion. Mais l’intellectuel qu’il est, ayant l’habitude de me raconter comment il testait naguère ses visiteurs avec des idées même farfelues, doit regretter de ne plus avoir de débatteur voire de récepteur pour mesurer les forces et faiblesses de ce qu’il pense. Hélas, cela lui a fait perdre beaucoup, pas seulement le pouvoir d’état…

Ps: la grande leçon, c’est la nécessité de revisiter les fonds politiques et caisses d’avance pour qu’ils ne soient plus des tentations d’enrichissement illicilte.

Qu’elle ait été maladroitement inspirée, la traque de Khalifa n’en relance pas moins toutes les traques endormies, sous le coude, de PetroTim au reste. Je crois que le curseur doit être mis la et nulle part ailleurs. Les défenseurs de Khalifa lui rendent-ils service? Ce n’est pas mon avis.

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.