ABDOULAYE WILANE TRAITE LE CAMPS DE KHALIFA SALL DE DÉLINQUANTS

Réunion du PS : « Les délinquants du parti socialiste sont derrière les barreaux » d’après Abdoulaye Wilane

Une rencontre des responsables de coordination du parti socialiste a été tenue ce samedi à la maison Léopold Sedar Senghor de Colobane. Ces responsables du Ps se sont réunis pour une réunification de la famille socialiste qui ne sera certes pas du tout facile. Les responsables Me Aissata Tall et Khalifa Sall n’ont pas été de la partie. D’après le porte-parole Abdoulaye Wilane une révision des chartes du parti socialiste sera effectuée. Il s’est exprimé aussi sur le cas des militants frondeurs.

«Nous avons tous les chefs de coordinations des régions du Sénégal. L’ensemble des socialistes du pays sont représentés à cette réunion. Il y a aussi les représentants du haut conseil du territoire. Nous sommes là pour parler de la vie du parti et de ses difficultés. Nous avons débuté par les chartes du militantisme une journée qui permettra de parler de toutes les questions liées à notre parti», nous dit le maire de Kaffrine.

«Les militants doivent connaitre les conditions pour adhérer au parti. Nous allons parlé des conditions de création de partis et le pourquoi. Nous avons constaté qu’au Sénégal, le parti est devenu une source d’enrichissement et ceci n’est pas son but cardinal.

Les gens qui ne se retrouvent pas dans leurs partis créent leurs propres partis sans fondements. Le parti est une manière de se faire entendre par le peuple. Cette réunion nous permettra de rappeler les idéologies et les chartes de notre parti. Cette rencontre nous permettra aussi de discuter sur la liste électorale et les cartes d’identités biométriques.

Pour finir nous allons parler des programmes d’animations et comment faire pour soutenir les militants», renseigne le porte parole du parti de Ousmane Tanor Dieng. Abdoulaye Wilane est revenu sur les événements du 05 mars dernier : «Lors de la dernière rencontre du parti au siège il y avait des personnes qui avaient payé des jeunes pour saboter la réunion.

Nous les considérons comme des délinquants et aujourd’hui ils sont derrière les barreaux. C’est une leçon pour les gens qui se prennent pour des dieux. Ils se croient courageux et croyaient que personne ne parlerait de leurs actes. S’il y a une victime aujourd’hui c’est le parti socialiste. Des personnes qui ne sont pas capables de tenir un débat télévisé prétendent pouvoir diriger le Ps.

Le parti politique n’est pas un moyen de recherche d’argent ni de pouvoir. Ils se disent à la recherche de démocratie interne», martèle le porte-voix du parti socialiste. Il conclut en ajoutant qu’»ils ignorent complètement les lois du parti et disent que le candidat naturel n’existe pas. Ils disent qu’ils veulent des primaires, oubliant que la base d’un parti se construit sur les circonstances».

La Rédaction

Information, news et actualité internationale en direct & en continu sur NetDakar. Actualité politique, info culture & sports au Sénégal et à l'international.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.